Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Réseaux sociaux à l’école : des risques mesurés et réfléchis
Facebook : des élèves parlent de leurs pratiques sur le site d’un collège
Le numérique va-t-il bouleverser les pratiques pédagogiques ?
Découvrir le monde avec les médias

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> réseaux sociaux
Internet : Les utilisateurs poussés à se surprotéger
Pratiques d’information sur Internet chez les jeunes de 18 à 24 ans
Pourquoi et comment utiliser les réseaux sociaux en classe
Un guide pour protéger ses informations personnelles sur Facebook

> université
Décès de Richard Descoings : dossier sur les conventions éducation prioritaire de Science Po Paris
Le GENEPI fête ses 30 ans
1er festival de cinéma amateur numérique
Forum des associations étudiantes


Utiliser les réseaux sociaux en mode professionnel

Présence sur Facebook : les questions à se poser ...
Mis en ligne le lundi 9 novembre 2015.

L’université de Neuchâtel a réalisé un Kit sur les réseaux sociaux, relayé par le site Netpublic. Trois documents sont proposés dont un concernant les questions à se poser avant le développement d’une présence sur Facebook.

- Présentation du Kit sur le site Netpublic

- Présence de l’Université de Neuchâtel sur les réseaux sociaux

- Politique générale de l’Université de Neuchâtel en matière de réseaux sociaux : Démarche générale ; Principes de base.

- Les questions à se poser avant le développement d’une présence sur Facebook : extrait : « Groupe Facebook : les groupes permettent à un ensemble de membres de communiquer entre eux. » ... « Page Facebook : les pages permettent aux personnalités, aux entreprises, aux institutions de communiquer avec celles et ceux qui les suivent etc.  »
- Consignes concernant les interactions : Extrait : « Les réseaux sociaux visent au dialogue et à l’interaction. L’Université de Neuchâtel est ouverte à toutes les réactions, positives ou négatives, si elles ne sont pas dénigrantes, insultantes, relevant de fausses informations ou de la mauvaise foi.  »


Partagez cet article :