Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Toulouse : Accompagner les Jeunes vers l’autonomie
Paris : Semaine de l’insertion professionnelle des jeunes au CIDJ
Le Point d’accès au droit du CIDJ à Paris : une liberté de parole pour des jeunes issus de quartiers difficiles
Journée environnement dans le réseau information jeunesse

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Ethnographie de la jeunesse des quartiers prioritaires
Orientation : s’informer, faire des choix
Jeunes, équipements numériques et modes de connexion
Usages du numérique chez les jeunes

> ile-de-france, centre
L’information jeunesse dans le Val d’Oise : enjeux, développements...
Les Espaces numériques de travail se développent
Le réseau information jeunesse soutenu par conseil régional
Le collège Chevreul à L’Hay les Roses parmi les six collèges choisis pour une expérimentation nationale


Seine-Saint-Denis

Une étude sur les pratiques et usages des jeunes en matière d’information

Mis en ligne le samedi 17 juin 2006.

On relève aujourd’hui peu d’études sur les pratiques et les usages des jeunes en matière d’information, sur leur vécu de l’accès à l’information, leur utilisation de l’offre, leurs attentes, la production et la circulation d’information par les jeunes...

Il existe pourtant une offre d’information à destination des jeunes très importante et de grande qualité, mais, à l’heure actuelle, on en sait encore trop peu sur la façon dont l’information arrive aux destinataires et dont elle est reçue.

Dans ces conditions, il devient essentiel, de comprendre pourquoi, dans de nombreux cas, l’appropriation ne se fait pas, alors qu’existent des démarches soutenues de la part des institutions pour diffuser l’information.

Des tentatives antérieures d’aborder la question sous l’angle de la réception de l’information, de son intégration, de sa mobilisation n’ont pas abouti. Les études se sont trop centrées sur les producteurs d’information, avec l’objectif d’en améliorer la qualité, et pas suffisamment sur les usagers ni sur leurs pratiques concrètes.

Une démarche de long terme qui devrait concerner d’autres villes ou territoires

L’Injep propose donc d’impulser une dynamique qui encourage le développement de travaux sur toutes les questions d’appropriation de l’information par les jeunes.

Un premier volet exploratoire s’appuie sur le territoire d’une ville de Seine-Saint-Denis d’environ 50 000 habitants, qui présente plusieurs configurations de quartiers et d’équipements différentes, et des profils variés de jeunes. L’étude s’inscrit dans une démarche de long terme qui devrait concerner plusieurs villes ou territoires.

Cette étude, menée par Vérès Consultants, s’appuie sur les thématiques concernant l’orientation et le parcours de vie (il n’est en effet pas possible de couvrir tous les thèmes de l’information).

L’exploration menée auprès de jeunes de 15 à 20 ans vise à :

• Analyser leurs pratiques (de recherche de l’information, de son traitement, d’utilisation, de sa circulation, de sa production...).

• Identifier des évolutions récentes dans les modes de faire, dans les supports, dans les systèmes de référence...

• Analyser des circuits d’information et des réseaux, ce qui suppose d’analyser aussi des interactions.

• Expliciter et visibiliser les expertises portées par les jeunes.

• Faire le point sur les difficultés rencontrées.

• Recueillir leurs attentes.

• Faire formuler leurs suggestions.

Il s’agit notamment, dans le cadre de ce travail de mettre à jour et d’expliciter à la fois :

- les évolutions récentes, constatant de nombreux changements ces toutes dernières années, tant dans les supports, que dans les réseaux et les usages (développement des blogs etc),
- et la persistance dans le temps de certains comportements de la part des jeunes.

En particulier, il sera important de déterminer le rôle des facteurs d’ordre psychosociologique et socio-économique dans ces changements ou ces persistances.

L’étude, mise en oeuvre depuis mai, se déroulera jusqu’en décembre 2006. Elle s’appuie sur une démarche participative associant des jeunes et des professionnels du territoire concerné.

Un comité de pilotage [1] a par ailleurs été mis en place. Il regroupe notamment des représentants de la Ville de Pantin, du ministère et des services déconcentrés Jeunesse et sports, du Conseil national de la jeunesse, du CIDJ. Ainsi qu’une conseillère d’orientation, un chercheur et des professionnels intervenant sur le territoire de la ville de Pantin.

Contact Injep : Gérard Marquié, marquie@injep.fr

[1] animé par l’Injep et Vérès consultants


Partagez cet article :