Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Un partenariat entre le conseil régional et le réseau information jeunesse
Une étude sur les pratiques et usages des jeunes en matière d’information
L’Information jeunesse : un maillon essentiel dans la construction d’un projet
Basse Normandie : les 30 ans du réseau information jeunesse

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les animateurs socioculturels
L’Université à l’ère du numérique
Alsace : pratiques d’information des jeunes
Enseignement supérieur : les enfants de cadres surreprésentés

> départemental
50 actions pour l’insertion des jeunes
Un DVD pour accompagner les politiques locales de jeunesse
Des disparités dans la mise en oeuvre du Fonds d’aide aux jeunes
Un guide du Citoyen

> formations
L’orientation des jeunes dans un parcours de vie
L’information des jeunes dans les politiques publiques d’éducation et de jeunesse
Jeunesse en banlieue
Ingénierie des politiques de jeunesse

> grand Sud-Ouest
Kiditou : journal du collège et du quartier
Les propositions du conseil général en matière de politique jeunesse
Premier festival des JT scolaires à Salies-de-Béarn (64)
Val-d’Oise : Le CIJ donne un coup de pouce aux jeunes porteurs de projet

> information des jeunes
Le film réalisé pour les 40 ans du CIDJ
Angoulême : enquêtes sur les jeunes et leurs pratiques d’information
Tours : un espace métiers info au bureau information jeunesse
L’éducation aux médias est-elle nécessaire à la réussite des élèves ?


Poitou-Charentes

Un observatoire de l’information des jeunes expérimenté en Charente Maritime

Mis en ligne le samedi 25 novembre 2006.

Depuis septembre 2006, des professionnels du réseau information jeunesse de Charente Maritime participent à une formation-action organisée avec l’Injep sur le thème de l’expérimentation d’un observatoire de l’information des jeunes.

Au départ, une réflexion est menée au sein du réseau départemental information jeunesse de Charente Maritime, à l’occasion de ses réunions bimestrielles. [1]

Un comité de pilotage représentant le réseau départemental [2] réalise un premier cahier des charges au sein duquel il s’interroge sur le rôle du réseau information jeunesse (pour les jeunes et pour les partenaires) et « souhaite s’appuyer sur l’observation des jeunes, leurs besoins, leurs pratiques pour réaffirmer son utilité et orienter son action ».

Le comité de pilotage sollicite un accompagnement pour mener à bien cette expérimentation. L’Injep fait une proposition qui tend à préciser l’objet de l’observation et à préparer les participants à la maîtrise de la méthologie d’observation.  [3]

A la différence d’observatoires proposant une photographie plus instantanée sur les questions de jeunesse, il s’agit là d’une démarche participative prenant en compte les évolutions du public et qui s’appuie sur le travail des acteurs de terrain.

Après avoir réfléchi à la notion de cartographie (zone d’influence de la structure d’information des jeunes) un questionnaire a été élaboré puis testé. Parallèlement à cette démarche centrée sur la fonction observation du réseau information jeunesse, un travail sur l’identité professionnel a montré la diversité des modes d’intervention des structures en fonction de leurs terriroires d’intervention mais aussi des points communs qui caractérisent le "coeur de métier développé par les professionnels de l’information jeunesse".

Un éclairage sur les demandes et pratiques des jeunes en matière d’information

Un cahier des charges a été élaboré afin de préciser les engagements des différents acteurs (tête de réseau départemenale, DDJS, PIJ-BIJ, Injep) dans la mise en oeuvre de l’observation qui se déroulera entre décembre 2006 et juin 2007. Ce travail doit amener les structures information jeunesse à :

- connaître et analyser la nature des demandes des jeunes pour améliorer ou mettre en place des modalités de réponse adaptées,

- transmettre un éclairage spécifique sur ces demandes et pratiques en matière d’information,

- valoriser les savoir faire des BIJ / PIJ auprès des partenaires institutionnels,

- développer les missions de service public en matière d’information jeunesse sur la fonction observation et améliorer la qualité de ces missions dans leur ensemble.

Pour l’Injep, « les potentialités d’accueil des structures d’information jeunesse (qui accueillent tous les jeunes, sur toutes les questions qui les concernent, en respectant leur anonymat) les amènent à jouer un rôle important en terme de veille sur les questions de jeunesse. Dans ces conditions, la démarche d’observation s’avère indispensable au développement des missions d’information jeunesse ».

Les structures information jeunesse de Charente Maritime qui participent à l’expérimentation :

- le CDIJ de La Rochelle,
- le PIJ d’Aigrefeuille
- le PIj de Marans
- le BIJ de Rochefort
- le BIJ de Saintes
- le BIJ de Saint-Jean-d’Angely
- le BIJ de Surgères

- avec l’appui de la DDJS de Charente Maritime
- en collaboration avec le CRIJ Poitou-Charentes

Contact Injep : Gérard Marquié
- marquie@injep.fr

[1] Cette réflexion a été peu à peu mieux cernée et a évolué vers une phase opérationnelle après des échanges avec la DDJS (sur la question de la place des BIJ et PIJ au sein des PEL) et le CRIJ (pour étudier l’aspect expérimental pour la région).

[2] Le comité de pilotage est composé du CDIJ (Centre départemental information jeunesse) de La Rochelle, la DDJS (direction départementale de Jeunesse et des sports) de Charente Maritime, le Centre social de Marans, le CRIJ (Centre régional information jeunesse) Poitou-Charentes

[3] La proposition vise à un "accompagnement méthodologique et stratégique de la mise en oeuvre et du développement de la fonction d’observation au sein du réseau information jeunesse de Charente-Maritime".


Partagez cet article :