Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Issy-les-Moulineaux : La Défenseure dans un conseil municipal d’enfants
Un Conseil régional Jeunes plus représentatif des jeunesses
Municipales et cantonales 2008 : les propositions de l’anacej
Un nouveau site pour l’Anacej

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> association
Junior association : prochaines réunions d’habilitation
"Viens avec nous"
Colloque : le mineur et les projets associatifs, du cadre juridique à l’accompagnement
La famille et l’école, de nouvelles alliances éducatives

> nord
Le bâtiment au coeur du projet pédagogique dans un lycée
Y a t-il encore une place pour les jeunes ? Y en a t-il déjà eu une ?
Construire une démarche d’évaluation partagée
Nord-Pas de Calais : Semaine de la Solidarité Internationale

> participation
Être français ?
La participation des jeunes résidant dans les quartiers d’habitat populaire
Un Conseil régional Jeunes plus représentatif des jeunesses
L’Anacej lance les élections de son comité jeunes


Un nouveau président pour l’Anacej

Mis en ligne le samedi 24 mai 2008.

Le mercredi 21 mai l’Anacej [1] tenait son assemblée générale. Elle a été l’occasion de renouveler sa présidence en élisant à sa tête le maire d’Hellemmes, commune associée de la ville de Lille, qui compte environ 20 000 habitants, Gilles Pargneaux.

Il prend la suite de Muriel Parcellier, adjointe à Bordeaux d’Alain Juppé, qui pendant sept ans a assuré avec intelligence, efficacité et disponibilité la présidence de l’association.

La ville d’Hellemmes et son maire sont des familiers de l’Anacej. Hellemmes a été en effet l’une des villes pionnières en France des Conseils d’enfant et de jeunes et a participé à l’une des associations nationales qui ont donné naissance en 1991 à l’Anacej.

Gilles Pargneaux élu depuis 1981, avant d’être élu maire en 2001, a été adjoint notamment à la jeunesse. Au delà de cette élection il semble important de souligner que cela fait maintenant près de vingt ans que l’Anacej poursuit son chemin pour la promotion des Conseils d’enfant et de jeunes et de façon plus générale pour leur participation active à la vie de la cité et comme acteur d’une éducation populaire renouvelée.

Au fil des années l’Anacej a su à la fois nourrir et renouveler la réflexion tout en engageant et développant une démarche rigoureuse et exigeante en matière de participation des jeunes sous forme de Conseils.

Reste certainement encore du chemin pour faire partager l’idée qu’elle défend que si la participation peut prendre des formes très différentes, toutes les formes de participation ne se valent pas. Certes c’est une bonne chose de les multiplier à tous les niveaux et sous toutes ses formes mais la forme "Conseil" est irremplaçable par la dialectique féconde qu’elle engage entre démocratie représentative et démocratie participative.

Dit autrement et pour reprendre les propos du politologue Loïc Blondiaux ce qui est intéressant à considérer aujourd’hui est (…) l’articulation entre ces deux figures de la démocratie, celui de l’institutionnalisation de la participation des citoyens à la discussion des principaux enjeux collectifs »

Jean-Claude RICHEZ (Injep)

[1] Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes


Partagez cet article :