Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Besoins des entreprises / envies des jeunes…rencontre possible ?
Hommes, femmes, sortir des stéréotypes
Les jeunes en Limousin
Temps libre des jeunes : une analyse et des propositions

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Bretagne et Pays de la Loire : une recherche-action sur les politiques de jeunesse
Orientation et différenciation sexuée
Séminaire de Recherche-action : travail social et développement communautaire
Quels projets pour quels publics jeunes ?

> emploi
Les mêmes emplois pour des personnes de plus en plus qualifiées
Picardie : Forum Jobs d’été
La Machine à trier : comment la France divise sa jeunesse
Usage des réseaux sociaux et recherche d’emploi

> université
Actualités sur l’université
Utiliser les réseaux sociaux en mode professionnel
Jeunes et territoires : L’attractivité des villes étudiantes et des pôles d’activité
Décès de Richard Descoings : dossier sur les conventions éducation prioritaire de Science Po Paris


Un étudiant sur cinq cumule emploi et études

Mis en ligne le vendredi 1er août 2008.

D’après l’Insee, en moyenne sur 2004-2006, 2,1 millions de jeunes suivent des études dans le supérieur et 19,2 % d’entre eux cumulent emploi et études. Un tiers des emplois étudiants sont réguliers et ont peu de lien avec les études.

En moyenne sur 2004-2006, 2,1 millions de jeunes suivent des études dans le supérieur et 19,2 % d’entre eux cumulent emploi et études. La moitié des étudiants du supérieur qui travaillent exercent une activité prévue par leurs études (stages, apprentissage) ou qui en est très proche (emplois « pré-insérés »).

Un tiers d’entre eux occupent un emploi régulier sur l’année sans lien avec leur niveau de qualification ou leur domaine d’études. Ces emplois, sont ici qualifiés d’attente, d’appoint ou de concurrents, selon les conditions d’exercice. Ils sont d’autant plus fréquents que les étudiants sont âgés et autonomes. Enfin, 20 % des étudiants qui travaillent, ont un emploi occasionnel, notamment pendant les vacances d’été.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp ?ref_id=ip1204


Partagez cet article :