Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Participer, ça change quoi ?
Les impacts des conseils locaux de jeunes sur les politiques municipales
Les conseils de jeunes dans leur diversité
Les 20 ans de l’Anacej

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> régional
En Alsace : la jeunesse comme ressource
"Projet passion" dans les lycées : points de vue de jeunes et d’accompagnateurs de projets
Les chantiers de jeunes s’ouvrent aux ados
Un partenariat entre le conseil régional et le réseau information jeunesse

> collectivités territoriales
9e Neuj pro : rencontres nationales des professionnels et élus de la jeunesse
Offre jeunesse : pertinence et co-construction
Martin Hirsch au Sénat et dans le Finistère
Forum de l’initiative des jeunes en Ile-de-France

> grand Ouest
Les jeunes des quartiers prioritaires devant les politiques de jeunesse
Saint-Étienne-du-Rouvray (76) : Assises de l’éducation
Bretagne : Un site internet dédié au logement des jeunes
Quelles politiques de jeunesse pour nos territoires ?

> participation
Être français ?
Paradoxes et champ des possibles
La participation des jeunes
La participation des jeunes à partir de l’action


Pays de la Loire

Un Conseil régional Jeunes plus représentatif des jeunesses

Mis en ligne le jeudi 16 février 2006.

Le Conseil régional de la Région Pays de la Loire lance un appel à candidature pour le renouvellement du Conseil régional jeunes (CRJ). Ce dernier sera ouvert aux 15-30 ans et se veut plus représentatif des jeunesses de la région.

La première assemblée du CRJ aura lieu le 1er avril 2006. Cette instance pourra formuler des propositions, exprimer des vœux, prendre position sur l’ensemble des questions qui touchent les jeunes au quotidien et l’ensemble des compétences du Conseil régional. Le CRJ se veut à la fois un espace d’expression un outil d’expérimentation de politiques publiques.

Carine 27 ans, agent d’entretien à Boufféré, témoigne sur le site du Conseil régional des Pays de la Loire :

(...)"Pour des jeunes comme moi qui ne font partie d’aucune association ou groupe politique, c’est une belle opportunité de se faire entendre. Je m’intéresse beaucoup à ce qu’il passe autour de nous, notamment au travers des médias. J’aimerais bien pouvoir faire avancer les choses en passant, pourquoi pas, cette fois-ci d’un rôle de spectateur à celui d’acteur. »

La nouvelle composition de l’assemblée se veut représentative des jeunesses de la région. Ainsi l’assemblée réunira 108 conseillères et conseillers à parité d’hommes et de femmes de 15 à 30 ans :
- 42 apprentis et lycéens,
- 26 associatifs,
- 20 volontaires sans mandats,
- 5 politiques
- 15 actifs et syndiqués.

A chaque siège de conseiller correspond systématiquement une suppléance.

Pour Jacques Auxiette , président du Conseil régional des Pays de la Loire "Les jeunes d’aujourd’hui s’engagent dans bien des domaines lorsque l’on leur laisse une place. (...) Il faut répondre à l’audace par l’audace en mettant à leur disposition des espaces de dialogue et de débat au sein des collectivités.

Dans son éditorial, le président de l’assemblée régionale poursuit :

"Le Conseil régional des jeunes sera en permanence écouté par les élus du Conseil régional et par moi-même, et l’idée même que ce soit un lieu d’apprentissage de la vie démocratique et de confrontation d’idées pour toute une génération me plaît énormément. Je souhaite aux futurs conseillers jeunes de la région de bons travaux et d’excellents débats."

Donner son avis sur d’autres sujets que sur les questions liées à la drogue, l’alcool ou la prévention routière

Mathias Crouzet, membre du CAVL (Conseil académique de la vie lycéenne), a participé à la conception du CRJ, Il souhaite s’ exprimer "sur toutes les politiques menées par le conseil régional, et également, par le biais de vœux, sur des sujets nationaux ou internationaux (...). Il estime que l’avis des jeunes pourra être transmis sur différents sujets et pas seulement sur les questions liées à la drogue, l’alcool ou la prévention routière !".

Les candidatures peuvent s’effectuer jusqu’au 6 mars 2006 en ligne sur le site du Conseil régional ou Par courrier.

La première assemblée du CRJ, le 1er avril 2006, permettra de préciser le fonctionnement du conseil, la composition des commissions thématiques, etc. Pour 2006, le CRJ dispose d’un budget global de 300 000 euros.

Pour en savoir plus sur le Conseil régional jeunes de la Régional Pays-de-la-Loire


Partagez cet article :