Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

L’orientation : un avenir pour chacun
Le site de l’Onisep sur son mobile
L’orientation dans le contexte d’aujourd’hui
L’insertion des diplômés de lettres et sciences humaines

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les jeunes en Limousin
"18-25 ans : portrait d’une génération"
L’éducation aux médias dans le second degré
Internet : évolutions chez les jeunes et inégalités dans les usages

> collège
Les pratiques éducatives et pédagogiques en dispositif relais
L’actualité 2005 vue par les journaux scolaires et lycéens
Les petits médiateurs du Centre Pompidou-Metz
Imaginons le collège de demain

> école
Quelle stratégie pour les militants pédagogiques aujourd’hui ?
Enseignants : les visages de l’autorité
La Machine à trier : comment la France divise sa jeunesse
Médias et questions éducatives

> lycée
L’absentéisme ferait-il progresser l’école ?
"Réussite pour tous" : un dispositif pour réduire le décrochage scolaire
Les Espaces numériques de travail se développent
Carcassonne : Le lycée Jules-Fil, pionnier des réseaux sociaux sur Internet

> orientation, CIO
Les jeunes souhaitent plus de stages en entreprise
Jeunes, parents, professionnels : rendez-vous au Salon européen de l’éducation 2010 à Paris
"C’est dur mais c’est à votre portée"
Tours : un espace métiers info au bureau information jeunesse

> université
L’alliance conflictuelle de l’universitaire et du populaire
Réussir l’entrée dans l’enseignement supérieur
La Réunion : L’Université expérimente un dispositif novateur d’orientation sur une année.
Un étudiant sur cinq cumule emploi et études


Sorties sans diplôme et inadéquation scolaire

au sommaire de la lettre n°28 VST de l’INRP
Mis en ligne le vendredi 14 septembre 2007.

La lettre n°28 VST de l’INRP s’intéresse principalement aux élèves qui, n’étant plus soumis à l’obligation de scolarité, arrêtent leurs études, par choix ou par manque de motivation. Or, « les titres scolaires restent, dans un monde imparfait, le vecteur privilégié pour plus de justice » (Duru-Bellat, 2006) et pour une meilleure insertion sociale et professionnelle.

extraits

(...)

« En France, les sorties sans qualification du système scolaire concernent chaque année entre 110 000 et 170 000 jeunes, selon le mode de calcul retenu (Dubreuil et al., 2005). Pour les auteurs, un des facteurs majeurs du décrochage reste les orientations de fin de troisième, qui se réduisent souvent, pour les élèves peu performants, à intégrer la filière de l’enseignement professionnel, au lycée ou en apprentissage. Par ailleurs, une orientation systématique en seconde générale génère aussi beaucoup d’abandon de la part d’élèves qui ne souhaitent pas s’engager dans un cycle secondaire long et peu professionnalisant (voir aussi Endrizzi, 2007). »

(...)

« Plus de la moitié d’une génération accède désormais à l’enseignement supérieur, mais un cinquième de ces jeunes n’en sortira pas diplômé : c’est le cas de 11 % des bacheliers généraux, 30 % des bacheliers technologiques et 61 % des bacheliers professionnels. C’est parmi les nouveaux inscrits en STS que le taux de sortie sans diplôme est le plus élevé (27 %), particulièrement parmi les bacheliers professionnels (52 %). Mais les abandons sans diplôme sont également très élevés parmi les bacheliers technologiques ou professionnels inscrits en Deug (ou, désormais, en licence). »

(...)

Consulter, télécharger la Lettre d’information VST-INRP sur le site de l’INRP :

http://www.inrp.fr/vst/LettreVST/juin2007.htm


Partagez cet article :