Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Suresnes (Hauts-de-Seine) : Prévention des conduites addictives
Croiser les regards : un atout pour la réussite des élèves
Les parents et l’école
Compétences et accompagnements

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> grand Sud-Ouest
Logement des jeunes : rencontre avec des professionnels au BIJ de Perpignan
Charente Maritime : quelles perspectives pour l’information jeunesse ?
L’accompagnement éducatif dans la ZEP de Soyaux
1er festival de cinéma amateur numérique

> zones rurales
Les Trophées J.PASS 2013 sont lancés !
Quelle prise en compte de la jeunesse dans l’amélioration des programmes de développement rural ?
« Pratiques écologiques et éducation populaire. L’éducation qui vient »
Intercommunalité et famille : la place des jeunes


Rythmes : mutualisation des emplois dans une communauté de commune

vidéo
Mis en ligne le vendredi 27 juin 2014.

Une vidéo de 15 minutes réalisée par Mairie Conseils présente la mise en place de la réforme des rythmes éducatifs dans une communauté de commune du Gers. La mise en place des temps d’activités pédagogiques a permis de mutualiser des emplois et de rendre plus visibles des activités culturelles et sportives...

A visionner sur le site de Mairie Conseils

« Dans la communauté de communes du Saves (Gers), (32 communes et de 9300 habitants), les 850 écoliers sont répartis dans deux écoles principales (environ 150 élèves chacune) et plusieurs écoles à classe unique (15 à 20 enfants).

Quand il a fallu appliquer la réforme pour la rentrée 2013, le président de la communauté de communes et son équipe, les directeurs d’écoles, les personnels Atsem, les ALSH, les associations (sport, musique, autres loisirs), les parents d’élèves ont confronté leurs points de vue, leurs objectifs et leurs contraintes dans un dialogue constructif.

Tout n’a pas été facile, il a fallu "aller au contact", comme au rugby, sport culte de la région (qui fait l’objet d’un TAP), pour le plus grand bonheur des enfants. »


Partagez cet article :