Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

L’alliance conflictuelle de l’universitaire et du populaire
L’accompagnement à la scolarité dans le cadre des programmes de réussite éducative
Images de la bibliothèque chez les jeunes
Actualités du réseau droit et ville Ile-de-France

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> régional
"Projet passion" dans les lycées : points de vue de jeunes et d’accompagnateurs de projets
Un Conseil régional Jeunes plus représentatif des jeunesses
Un partenariat entre le conseil régional et le réseau information jeunesse
Un appel à projet pour les 16-30 ans : "prévention et lutte contre toutes les discriminations"

> rencontres
« Pratiques écologiques et éducation populaire. L’éducation qui vient »
La confiance au programme d’un collège "ambition réussite" au Mans
11e Neujpro, Rencontres nationales des professionnels et des élus de la jeunesse
Le numérique au service des apprentissages

> ile-de-france, centre
Le blogue outil d’accompagnement scolaire
Forum des associations étudiantes
Une formation expérimentale pour aider les jeunes à développer un projet associatif
Animation et information contre les discriminations au BIJ de Marly-le-Roi

> lycée
le rôle essentiel de la « vie scolaire » et du Conseiller principal d’éducation
« Expresso » : Troisième édition du festival national de la Presse Jeunes
Carcassonne : Le lycée Jules-Fil, pionnier des réseaux sociaux sur Internet
La "vie scolaire" : deux numéros des "cahiers pédagogiques"


Ile-de-France

"Réussite pour tous" : un dispositif pour réduire le décrochage scolaire

compte rendu d’une journée organisée le 24 janvier
Mis en ligne le mercredi 31 janvier 2007.

Le site du "café pédagogique" propose un compte rendu de la journée et des liens utiles concernant la journée organisée par le conseil régional Ile-de-France le 24 janvier à Paris.

extraits de la journée

« Le dispositif " Réussite pour tous " [1], initié en 2000 par le conseil régional d’Ile de France, les trois académies et la direction régionale de l’agriculture et de la forêt, vit maintenant sa septième année.

Il est régi par une charte de fonctionnement décrivant les actions et les moyens mis en jeu. Les 102 projets actuellement soutenus touchent 6 500 lycéens, dont 4 000 pris en charge par les trois missions générales d’insertion (MGI).

La journée du 24 janvier regroupait tous les acteurs : services académiques, Région, lycées, organismes de formation et associations.  »

Invité spécial de la matinée, « le pédopsychiatre Marcel Rufo a témoigné de sa perception de la phobie scolaire qu’il dit rencontrer chez un nombre de plus en plus grand d’enfants : c’est une épidémie s’inquiète-t-il. La phobie scolaire serait-elle une maladie nosocomiale de l’école ?, lui demande Gilbert Longhi, ancien Proviseur du lycée Jean Lurçat, spécialisé dans l’accueil des " raccrocheurs ", présent dans la salle.

Pour Marcel Rufo, l’origine de la phobie scolaire se situe le plus souvent dans la relation au cours de mathématiques ou d’éducation physique, dans des moqueries provenant d’un groupe d’élèves. Si rien n’est fait, l’enfant se replie sur lui-même et abandonne progressivement toute activité.

La phobie scolaire n’est pas l’école buissonnière : il ne s’agit pas de remplacer l’école par autre chose de plus agréable. C’est la vie elle-même qui se vide. La phobie scolaire a quelque chose à voir avec la peur de la mort.

Pour Marcel Rufo, on ne soigne pas les phobies en forçant mais par le retrait de l’école et par une prise en charge attentive comprenant une " perfusion microscopique " d’école, un chemin vers la réinsertion. »

Lire l’ensemble du compte rendu et consulter les liens sur le site du "café pédagogique"

[1] Le dispositif « Réussite pour tous » vise à encourager les initiatives de lycées destinées à prévenir les situations de décrochage scolaire ou à organiser une reprise de formation pour les jeunes ayant décroché du système scolaire. Les projets s’adressent aux élèves de second cycle professionnel, général ou technologique.


Partagez cet article :