Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

« 13-18 questions de justice » : Une démarche pertinente d’éducation partagée
L’avenir de l’accompagnement éducatif
Accompagner à la scolarité : regards croisés sur les enfants
La centième lettre mensuelle de Prisme

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Contrat d’apprentissage, les raisons de la rupture
Une enquête sur les stratégies d’accès à l’information des jeunes de 16 à 30 ans
L’éducation à la citoyenneté
Vers l’éducation partagée : des contrats éducatifs locaux aux projets éducatifs locaux

> articles, rapports
Education : l’affaire de tous, un enjeu démocratique
Internet : usages et clivages
Les contributions de l’Injep au Livre vert
Six façons bien différentes de voir la jeunesse

> collège
Facebook : des élèves parlent de leurs pratiques sur le site d’un collège
Issy-les-Moulineaux : Le livret de compétences expérimental au collège
« Tous acteurs des quartiers » : des collégiens mènent leur campagne d’information
Climat scolaire et violences dans les collèges et les lycées

> droit
Actualités du réseau droit et ville Ile-de-France
Val d’Oise : Regards des jeunes sur la justice
Val-de-Marne : Forum départemental de l’accès au droit et à la citoyenneté
Le Point d’accès au droit du CIDJ à Paris : une liberté de parole pour des jeunes issus de quartiers difficiles

> grand Sud-Ouest
Nouvelle Aquitaine : assises régionales de l’éducpop numérique
La Rochelle : 2e Festival international du film de prévention et de citoyenneté jeunesse
L’image des jeunes dans les médias, un sujet toujours d’actualité
La participation des enfants et des jeunes dans les Centres de vacances et de loisirs


Rapport de l’évaluation de l’action "13-18 Questions de justice" dans l’agglomération de La Rochelle

Mis en ligne le lundi 28 juin 2010.

L’Injep vient de réaliser l’évaluation de l’action "13-18 Questions de justice" dans l’agglomération de La Rochelle. L’exposition de la Protection judiciaire de la jeunesse est ici présentée par des animateurs de structures jeunesse à des élèves de classes de 4e. Une expérience pleine d’enseignements...

Extraits :

« L’action "13-18 questions de justice" est pilotée depuis 4 ans par l’agglomération et la Ville de La Rochelle au sein des collèges de l’agglomération auprès des classes de 4e.

Des interventions de 2 h sont conduites par des animateurs de structures jeunesse (centres sociaux, services jeunesse…) proches des collèges à partir d’une exposition initiée par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Cette action a pour objectif de sensibiliser les jeunes à leurs droits, à leurs devoirs et aux conséquences d’infractions à la loi. Plus globalement, c’est un outil d’éducation à la citoyenneté.

Rappel de la commande

En septembre 2009, la communauté d’agglomération de La Rochelle et la ville de La Rochelle ont passé commande à l’Injep (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire) d’une "évaluation externe permettant de porter un regard distancié et une analyse critique des données recueillies par leurs propres services, donc un apport supplémentaire par rapport aux bilans produits en 2007 et 2008". »

(...)

Impact de l’exposition et de l’animation sur les publics

(Conclusion du chapitre)

L’action « 13-18 Questions de justice » à un effet immédiat chez les jeunes collégiens qui manifestent une attention, un intérêt soutenu et sont très réactifs au cours et à l’issue de l’exposition. Ils découvrent un domaine, celui de la justice, de leurs droits et leurs devoirs qu’ils ne connaissaient pas.

De ce point de vue, cette exposition constitue un moment incontournable de l’apprentissage de la citoyenneté, qui passe d’abord par un éclairage sur ses droits et devoirs, dès l’adolescence.

Pour autant, on peut se demander à la lumière de nos évaluations a posteriori si cette manifestation à elle seule suffit à produire un impact durable sur leur connaissance et influe sur leur comportement.

Elle s’est inscrite à un moment donné sur le palimpseste [1] de leur mémoire et quelques mois plus tard, il n’en reste que des traces imprécises.

Plusieurs facteurs peuvent améliorer la durabilité des enseignements produits dans cette exposition :

- son prolongement par les enseignants grâce des actions autour des mêmes thèmes,
- la présence d’adultes référents dans et hors du collège auprès desquels ils peuvent s’ouvrir sur des questions personnelles ou collectives,
- les relais inter institutionnels qui restent à activer,
- le rôle des parents, de l’environnement social et familial, lorsqu’ils sont vécus comme autant d’espace de dialogues et de ressources par les jeunes. Cela suppose de reconnaître une place à part entière de tous ces acteurs dans l’exposition, donc qu’ils en aient tous une connaissance égale et partagée.

(...)

Rapport de l’évaluation de l’action "13-18 Questions de justice réalisée par l’Injep à la demande de l’Agglomération de La Rochelle (CDA) et du comité de pilotage [2] de l’exposition

PDF - 479.5 ko
Rapport de l’évaluation de l’action "13-18 Questions de justice" dans l’agglomération de La Rochelle
Injep - mai 2010 - Jean-Pierre Halter et Gérard Marquié

Page de présentation du rapport

PDF - 79.7 ko
"13-18 Questions de justice"
Couverture du rapport d’évaluation réalisé par l’Injep

Contacts :

Porteurs du projet :

- Agglomération de La Rochelle : philippe.gaffet@agglo-larochelle.fr

- Ville de La Rochelle : daniele.cherifi@ville-larochelle.fr

Evaluation de l’action :

- Injep : marquie@injep.fr

A lire aussi, à visionner ou écouter :

- "13-18 Questions de justice" : des enseignants de collèges témoignent de leurs expériences

- « 13-18 questions de justice » : Une démarche pertinente d’éducation partagée

[1] Le palimpseste (grec ancien) est un manuscrit écrit sur un parchemin préalablement utilisé, et dont on a fait disparaître les inscriptions pour y écrire de nouveau.

[2] CDA et Ville de La Rochelle, Education nationale (inspection académique), PJJ, représentants des structures jeunesse impliquées dans l’action (centres sociaux, associations, services jeunesse)


Partagez cet article :