Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Journées Jobs d’été en Rhône Alpes : "Tous les rendez-vous près de chez vous"
Le logement des jeunes : une priorité du bureau information jeunesse
Information des jeunes : l’enjeu du partenariat local
Toulouse : Accompagner les Jeunes vers l’autonomie

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
La parentalité : un axe fort des politiques publiques
Isère : l’Information Jeunesse dans les politiques territoriales de la jeunesse
Des disparités dans la mise en oeuvre du Fonds d’aide aux jeunes
Deux ou trois choses autour des jeunesses d’Europe

> emploi
Une pensée française de la jeunesse comme une catégorie à part
Emploi : de quoi souffrent les jeunes des quartiers en difficulté ?
Forum de l’apprentissage : un partenariat entre la Région Ile-de-France et le CIDJ
Fortes inégalités d’emploi entre régions pour les niveaux d’études les plus faibles

> grand Ouest
Bretagne et Pays de la Loire : une recherche-action sur les politiques de jeunesse
Les jeunes Bretons, l’information et Internet
Basse Normandie : les 30 ans du réseau information jeunesse
Haute-Normandie : nouveau site Internet pour le Crij et le réseau info jeunesse

> information des jeunes
Tours : un espace métiers info au bureau information jeunesse
Le logement des jeunes : une priorité du bureau information jeunesse
Animation et information contre les discriminations au BIJ de Marly-le-Roi
Basse Normandie : les 30 ans du réseau information jeunesse

> logement
Logement un enjeu : faciliter l’accès à l’information
Vu des Bosquets : quel accès au logement à Montfermeil ?
Bretagne : Un site internet dédié au logement des jeunes
Logement des jeunes : rencontre avec des professionnels au BIJ de Perpignan

> santé
Peace and Lobe
Info jeunesse : Des outils multimédias co-construits avec les jeunes en Haute Normandie
Finistère : Que faire pour les jeunes ? Quelle politique jeunesse ?
Les conduites à risques des jeunes : vouloir vivre et quête de soi, responsabilisons les adultes !


Bretagne : qualité d’écoute et confiance sollicitées par les jeunes pour s’informer

Rapport d’une enquête "les jeunes bretons et leurs stratégies d’information"
Mis en ligne le samedi 14 juin 2008.

« Le relationnel humain (écoute, confiance et conseil) et la fiabilité de l’information sont les éléments les plus importants pour les jeunes pour choisir leurs sources d’information. Les professionnels de l’information doivent mettre en avant ces qualités humaines et instaurer une relation de confiance avec les jeunes. » Tel est l’un des enseignements d’une enquête réalisée par le réseau information jeunesse de Bretagne.

Par ailleurs, en matière de recherche d’information, les jeunes questionnent d’abord leurs parents (60%), internet (51,7%) et leurs amis (49,1%)...

Globalement les résultats de cette enquête menée en Bretagne auprès de 2792 jeunes de 16 à 30 ans recoupent les analyses faites suite aux études réalisées par l’Injep en Région parisienne, Savoie, Charente-Maritime et Ardèche, depuis deux ans. [1].

Prédominance d’Internet mais pas tout seul, rôle important des adultes de proximité (parents dans l’enquête bretonne), rôle des pairs, approche de l’information diversifiée en fonction des profils de jeunes, importance du relationnel ... sont notamment pointés.

L’étude bretonne, réalisée par des dizaines de professionnels du réseau information jeunesse ou de partenaires apporte un regard sur les jeunes de 16 à 30 ans, leurs pratiques, leurs projets et notamment sur leurs manières de faire dans le domaine de la recherche d’informations (logement/ressources financières – emploi et insertion – santé – projets d’avenirs…)

Elle a fait l’objet d’un travail de plus d’une année que vient de réaliser le réseau IJ breton, le GECE [2]ainsi que le sociologue Christophe Moreau. Les professionels et les élus vont pouvoir bénéficier désormais d’une véritable base d’informations sur leurs pratiques. Et tenter de réfléchir à de nouvelles réponses, plus adaptées.

Cette initiative se veut une première étape de la mise en place d’un observatoire portant sur les jeunes de Bretagne et leurs comportements en matière d’information. L’objectif de cette démarche est de proposer un espace de parole aux jeunes afin de donner aux acteurs des politiques jeunesses, aux professionnels et aux élus, des éléments essentiels sur les besoins et préoccupations actuels des jeunes.

Christophe Moreau, sociologue à Jeudevi et au LARES (laboratoire de recherche en sociologie de Rennes 2), a eu pour mission d’animer et d’accompagner les participants sur une “formation-action”, avec comme point de départ une meilleure connaissance du public.

La passation des questionnaires s’est déroulée sur différents lieux et structures d’information. Ainsi, outre le réseau des PIJ et BIJ bretons (un peu moins d’1/3 des jeunes interrogés ont répondu au sein d’une vingtaine de structures IJ), le questionnaire a été diffusé dans plus de 100 structures : dans des lycées (1/3 des enquêtés), écoles supérieures et universités, des Missions Locales, des CIO, des PAE, des Foyers de jeunes travailleurs, des organismes de formation professionnelle, des équipements de quartiers et autres lieux accueillant des jeunes régulièrement.

On peut peut-être regretter que les caractéristiques de passation du questionnaire, par exemple au sein du lycée, ne soit pas précisée dans le très complet rapport de l’enquête qui a été réalisé (lieu et modalités de passation : en classe, au CDI, avec le CPE ..., questionnaire auto- administré ou accompagné... Tout ceci influe sur l’échantillon de jeunes répondants et sur les conditions dans lesquelles les jeunes ont répondu au questionnaire...).

Parmi les enseignements de cette enquête

- Selon leur âge, les jeunes ne s’informent pas de la même manière. Il est nécessaire, pour les organismes d’information, d’adapter leur manière d’informer en fonction des interlocuteurs,

- Les jeunes se réfèrent en second lieu à Internet (après les parents) bien qu’ils placent la “fiabilité de l’information” comme élément déterminant pour le choix d’une source d’information.

- Près d’un jeune sur trois admet s’informer au dernier moment ou trop tard.

- Les jeunes s’estiment pas assez ou mal informés sur les questions de logement (65%). Dans le même temps, ils sont 70% à ne pas être intéressés par de l’information sur ces questions.

- En matière d’information sur la santé, les jeunes interrogés privilégient les campagnes d’information centrées sur des témoignages. Ils sollicitent par ailleurs une information individuelle dans ce domaine.

etc...

Cette enquête s’intéressait également à l’engagement des jeunes, qui, pour le sociologue Christophe Moreau, existe de façon indéniable, mais sous des formes difficilement perceptibles.

Le chercheur conclue : « Pour saluer l’engagement et la pertinence du réseau Information Jeunesse Bretagne (...) il conviendrait d’organiser localement des rencontres autour de ces résultats, et d’accompagner les responsables municipaux vers la prise en compte des jeunes de leur territoire, et donc de l’avenir de leur cité. »

Télécharger le document de présentation du rapport de l’enquête "les jeunes bretons et leurs stratégies d’information".

http://www.crij-bretagne.com/crij_rennes//docs/actuloc200806044802.pdf

Gérard Marquié

A lire aussi :

- Pratiques et usages des jeunes en matière d’information : Résultats d’une étude réalisée en Seine-Saint-Denis

- Jeunes en Charente Martime : quelles demandes, quelles pratiques en matière d’information ?

- L’information des jeunes sur leur orientation et leur insertion scolaire et professionnelle

[1] Enquête qualitative réalisée auprès des jeunes de 16 à 20 ans en région parisienne : oct à dec 2006, enquête quantitative réalisée avec le réseau information jeunesse de Charente Maritime auprès de jeunes de 15 à 30 ans entre dec 2006 et avril 2007, enquête qualitative réalisée auprès de jeunes et de professionnels en Savoie entre octobre 2007 et janvier 2008, enquête qualitative réalisée auprès des jeunes et des professionnels en Ardèche en cours de finalisation.

[2] GECE : Groupe d’Etude Culturo-Economique. Association née par l’intermédiaire d’étudiants rennais qui voulaient apporter leur savoir-faire d’ingénierie économique et statistique dans les domaines de la culture, de la jeunesse et du sport.


Partagez cet article :