Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Concours national des journaux scolaires et lycéens
Qui p a r l e ?
Un an après les violences urbaines de l’automne 2005 : qu’en ont dit les journaux lycéens
Les jeunes et le monde numérique

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> rencontres
L’évolution du métier d’enseignant
La confiance au programme d’un collège "ambition réussite" au Mans
1er Festijeunes Ardéchois
2e Rencontre jeunes et médias Gironde

> grand Sud-Ouest
Le PAJ de St-Jean-d’Angély coordonne l’animation jeunesse dans la communauté de commune
Aquitaine : Données sur la jeunesse
La participation des enfants et des jeunes dans les Centres de vacances et de loisirs
Val-d’Oise : Le CIJ donne un coup de pouce aux jeunes porteurs de projet

> médias
Publier : s’exprimer en ligne, Trouver la bonne média-attitude
Une bande de jeunes du "neuf trois" refait "Le Monde"
L’image des jeunes dans les médias, un sujet toujours d’actualité
Un an après les violences urbaines de l’automne 2005 : qu’en ont dit les journaux lycéens


Premier festival des JT scolaires à Salies-de-Béarn (64)

Mis en ligne le lundi 29 mars 2010.

Plus de soixante élèves, répartis dans douze équipes, se sont retrouvés samedi 28 mars à Salies-de-Béarn (64) pour le premier Festival des journaux télévisés scolaires organisé par Annie Girard et Marie Soulié, deux enseignantes qui ont intégré l’écriture de journaux télévisés dans leurs pratiques pédagogiques. Reportage par le Café pédagogique.

Extrait :

« Annie Girard n’a pas créé le JT scolaire, avec d’autres enseignants elle a remis au goût du jour une idée qui semble être née en même temps que la télévision. Les nouvelles technologies, les caméscopes légers, les processeurs rapides, les logiciels de montage, ouvrent des possibilités immenses à cette approche active de l’éducation aux médias où la réalisation est la base des apprentissages.

Marie Soulié, enseignante de français, au collège de Sauveterre, a adopté la démarche et souhaite tout comme Annie, la partager et la promouvoir. Toutes les deux, elles ont imaginé d’organiser une manifestation où élèves chevronnés et débutants accompagnés de leurs profs se côtoieraient pour réaliser des reportages et les projeter devant un jury, comme dans un vrai festival.

 »

- Lire le reportage sur le site du Café pédagogique

- Les résultats du festival :


Partagez cet article :