Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Val d’Oise : un guide des droits sociaux des jeunes
Basse Normandie : les 30 ans du réseau information jeunesse
Info jeunesse : discriminations, Europe, santé-social
La signalétique du PIJ réalisée par des jeunes pour des jeunes

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Quel utilisateur d’internet êtes-vous ?
Jeunesse et politiques publiques : quelques enjeux
Enquête nationale sur les ressources des jeunes
Crise de l’École ou crise de la société ?

> information des jeunes
Information Jeunesse, pour en finir avec l’information
Info jeunesse : Dernière saison des collections IJ Pays de la Loire
Picardie : Forum Jobs d’été
Information des jeunes : observer, analyser les pratiques

> Internet
Réseaux sociaux et éducation
Le "vrai du faux" pour décrypter l’info
Jeunes et Internet : observer, accompagner
Les adolescents et Internet


Pratiques d’information des jeunes : immédiateté, écoute et compétences

Enquête en Alsace
Mis en ligne le vendredi 6 juin 2014.

Pouvez vous citer le lieu d’information que vous utilisez le plus fréquemment ? 42% des 15-30 ans répondent : Internet. C’est l’un des enseignements d’une enquête réalisée auprès de plus de 1200 jeunes en Alsace par le réseau Information jeunesse avec l’INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire).

Deux enquêtes sur les pratiques d’information des jeunes ont été réalisées par les professionnels du réseau information jeunesse [1], en 2013 auprès de plus de 3000 jeunes :

- 649 usagers du réseau information jeunesse ont répondu à un premier questionnaire lors de leur venue dans un Point ou un Bureau information jeunesse (544 questionnaires concernant les jeunes de 15 à 30 ans ont été conservés)

- 1519 jeunes qui n’utilisent pas le réseau information jeunesse ont été ensuite interrogés sur le même sujet (questionnaire comportant des parties communes mais aussi spécifiques). Ils ont remplis le questionnaire dans un lycée, une mission locale, un forum ou salon, dans un espace public (rue, café, cinéma...) ... L’échantillon a été redressé pour être plus en cohérence avec celui de la première enquête. 1263 questionnaires concernant les jeunes de 15 à 30 ans ont été conservés et analysés.

Une première synthèse de l’enquête 1 a été réalisée par le réseau information jeunesse Alsace

La deuxième enquête a fait l’objet d’une première analyse présentée par l’INJEP aux membres du groupes projet de l’enquête (Bureau information jeunesse de Mulhouse, DRJSCS, professionnels des BIJ/PIJ) le 3 juin 2014. Extraits de la présentation réalisée auprès du groupe projet du réseau IJ Alsace

Parmi les enseignements de cette enquête figure la place d’Internet dans les pratiques d’information des jeunes. Cette place est essentielle mais certains présupposés méritent d’être questionnés (clivages en fonction de l’âge, du statut, du niveau de diplôme...).

A noter que dans cette enquête, à la question : "Pouvez vous citer le lieu d’information que vous utilisez le plus fréquemment ?" les jeunes répondent à 42% : Internet. Il assimilent donc Internet à un lieu (il s’agissait une question ouverte et Internet n’était donc pas proposé parmi des réponses possibles). Cette réponse peut être aussi analysée au regard d’un déficit de notoriété ou d’image des lieux physiques accueillant les jeunes dans le domaine de l’information...

Cette deuxième enquête fera l’objet d’une analyse plus développée par l’INJEP. Les deux enquêtes seront également comparées (Dossier à venir sur le site INJEP)

Gérard Marquié

A consulter aussi :

- Présentation de la 1ere enquête sur le site Ressources jeunesse

- Le réseau information jeunesse en Alsace :

http://www.reseau-informationjeunesse-alsace.fr/

- Jeunes en Alsace, pluralité des parcours : Une synthèse de l’Insee (sur Ressources jeunesse

[1] Enquêtes réalisées dans le cadre d’une formation action animée par l’INJEP : Jean-Pierre Halter et Gérard Marquié


Partagez cet article :