Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



Plan jeunes : réactions d’associations de jeunesse et d’éducation populaire

Mis en ligne le dimanche 4 octobre 2009.

Plusieurs communiqués d’associations de jeunese et d’éducation populaire ont été publiés suite à la présentation par le président de la République, Nicolas Sarkozy, du plan « Agir pour la jeunesse » mardi 29 septembre 2009. Parmi ces dernières celles de l’Afev, du Cnajep, de la JOC, de la Ligue de l’enseignement, des MRJC ...

Pour l’Afev [1] :

« Guerre contre le décrochage scolaire : chiche ! »

Dans un communiqué. L’association se félicite que « la question du devenir des décrocheurs soit la priorité » du plan sur la jeunesse, rappelant son combat « pour que le sort des jeunes les plus en difficultés devienne une urgence pour notre société ». L’association adresse également un satisfecit au chef de l’État pour le service civique, estimant « que la jeunesse est une ressource sur laquelle notre société doit savoir s’appuyer ».

Lire le communiqué :

http://www.afev.org/index.php ?page=fr_PlanAideJeunesse

Pour le Cnajep [2] :

« Des ambitions affichées, des incertitudes à lever »

Si une partie des propositions répond à ses attentes, « le Cnajep tient à exprimer ses réserves et ses questions sur les modalités de mise en œuvre et sur les moyens qui seront mobilisés pour faire face à l’ampleur des défis rencontrés par les jeunes... » (...)

Lire le communiqué :

http://www.cnajep.asso.fr/

Pour la JOC [3] :

« Accès à l’autonomie : les jeunes devront continuer de se débrouiller seuls » :

« La JOC [4] déplore l’absence de solutions concrètes destinées à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes majeurs sortis du système scolaire ou l’accès au logement. »

Lire le communiqué :

http://joc.asso.fr/actualite/acces-a-l-autonomie-les-jeunes-devront-continuer-de-se-debrouiller-seuls-272.html

Pour la Ligue de l’enseignement :

« Quelle politique pour la jeunesse ? »

« Le plan affiche une priorité : les jeunes sortis sans qualification du système scolaire à 16 ans.

(...) Les 100 000 élèves en situation d’échec à 16 ans, eux-mêmes souvent issus de familles défavorisées, rencontrent ensuite durablement les pires difficultés d’insertion dans le marché de l’emploi.

La Ligue de l’enseignement approuve donc ce choix et l’effort budgétaire accompli pour combattre le décrochage scolaire des 16-18 ans et l’extension du RSA aux jeunes de moins de 25 ans. »

Lire le communiqué :

http://www.laligue.org/quelle-politique-pour-la-jeunesse-2/#

Pour le MRJC [5] :

« Une série de mesures, mais pas une politique transversale et cohérente. »

Le mouvement estime que « le discours du président est volontariste, et certaines des propositions attendues de longue date vont enfin voir le jour : service public de l’orientation, livret de compétence, lutte contre le décrochage scolaire, service civique. Ces propositions sont incontestablement des avancées qui peuvent enrichir les parcours de formation des jeunes.

Cependant, les leviers principaux d’accès à l’autonomie que sont l’accès à l’emploi et au logement sont simplement oubliés. La possibilité de créer un « filet de sécurité » est refusée aux jeunes au prétexte qu’elle créerait de l’assistanat. Or, l’accès au RSA pour un nombre très restreint de jeunes n’est pas une réponse suffisante aux enjeux identifiés.  »

A lire aussi :

- Le dossier de presse de l’annonce du Président de la République"

http://www.lagenerationactive.fr/files/images/editor/Dossier_de_presse_PR_29_09_09.pdf

- La stratégie du plan "Agir pour la jeunesse"

http://www.lagenerationactive.fr/files/images/editor/Argumentaire_agir_pour_la_jeunesse.pdf

[1] Association de la fondation étudiante pour la ville

[2] Le Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire, espace de concertation et de dialogue avec les pouvoirs publics, est composé de 74 associations et fédérations nationales.

[3] Jeunesse ouvrière chrétienne

[4] Jeunesse Ouvrière Chrétienne

[5] Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne


Partagez cet article :