Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Rapprocher les familles populaires de l’école - Analyse sociologique d’un lieu commun
L’enseignement professionnel : enjeux et tensions
Contrat d’apprentissage, les raisons de la rupture
Collège : "Le manque d’appétence pour l’espace scolaire est toujours aussi notable"

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> collège
Les petits médiateurs du Centre Pompidou-Metz
Deuxième journée du refus de l’échec scolaire le 23 septembre 2009
Rapport de l’évaluation de l’action "13-18 Questions de justice" dans l’agglomération de La Rochelle
L’actualité 2005 vue par les journaux scolaires et lycéens

> école
Les Espaces numériques de travail (ENT) en milieu scolaire
Bilan de la troisième Journée du Refus de Échec Scolaire organisée le 22 septembre 2010
Etude auprès des jeunes raccrocheurs et de leurs parents
Les droits des élèves questionnés


Passer du « collège unique » à l’« École du socle commun »

Mis en ligne le lundi 4 octobre 2010.

Dans son rapport concernant le collège, le Haut conseil de l’éducation [1].(HCE) demande la mise en place d’une "école du socle commun", regroupant école et collège, pour appliquer réellement au collège le socle commun.

Chiffre clé :

- Le taux d’accès en classe de 3e est passé de 70% d’une génération en 1985 à 97% aujourd’hui

Extraits de la conclusion du rapport :

« Il est temps que notre pays prenne conscience qu’il a besoin d’élever significativement le niveau moyen des performances de ses élèves s’il veut élargir la base de la sélection de son élite et répondre aux défis mondiaux », affirme le rapport dans sa conclusion.

« Cet objectif constitue pour la scolarité obligatoire du XXIème siècle une ambition équivalente à celle que Jules Ferry nourrissait pour l’école primaire du XXème siècle lorsqu’il rendit l’instruction gratuite et obligatoire. Atteindre cet objectif est une responsabilité partagée entre l’école primaire et le collège, dans la mesure où ces deux maillons forment un tout. Si le socle commun n’est pas maîtrisé à chaque palier, il est illusoire d’espérer que le collège pourra résoudre le problème de la grande difficulté scolaire. »

(...)

« A la différence du lycée, le collège est le dernier endroit qui accueille, sans distinction, tous les enfants et adolescents scolarisés dans notre pays, le dernier moment où les mêmes enseignements et les mêmes valeurs peuvent être transmis à tous.

Le collège est donc amené à remplir une mission essentielle tant du point de vue de l’acquisition par tous les élèves d’une culture commune que de celui de leur préparation progressive à une orientation réfléchie, à la fin de la troisième, en permettant à chacun de développer ses talents propres et de réaliser ses ambitions légitimes.  »

Le HCE demande :

- une formation professionnelle des enseignants,
- une refonte des programmes,
- une large autonomie, y compris financière, des collèges et
- un engagement effectif du ministère.

- Lire l’analyse du rapport rapport sur le site du Café pédagogique

- Consulter le rapport du Haut conseil à l’éducation (HCE) :

- Composition du Haut conseil de l’éducation

[1] Le Haut conseil de l’éducation est un organisme consultatif qui émet des avis et peut formuler des propositions sur la pédagogie, les programmes, l’organisation, les résultats du système éducatif et la formation des enseignants


Partagez cet article :