Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Orientation : Quels projets dans les cartons de l’Onisep ?
L’information des jeunes sur leur orientation et leur insertion scolaire et professionnelle
La réussite des jeunes vue par la Fondation pour l’innovation politique
Quels métiers en 2015 ?

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
L’éducation aux médias dans le second degré
L’expérience du déclassement
La recherche en éducation est-elle utile aux enseignants ?
Jeunes : les stigmatisations de l’apparence

> colloques, séminaires
"Neuj Pro 2006" : la place des jeunes dans la société et dans les politiques publiques
L’éducation aux médias est-elle nécessaire à la réussite des élèves ?
L’autorité a-t-elle un sexe ?
Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes

> orientation, CIO
Les jeunes souhaitent plus de stages en entreprise
L’orientation, facteur et symptôme de l’état du système de formation initiale français
L’orientation et ses enjeux dans le parcours d’un jeune
Sondage et réflexions sur la procédure Admission Post Bac


Orientation et information des jeunes : repenser les rôles ...

Compte rendu d’une table ronde organisée lors de Neujpro 2009 à Vichy
Mis en ligne le vendredi 20 novembre 2009.

Vendredi 16 octobre 2009, était organisée une table ronde sur le thème : "orientation et information des jeunes : repenser les rôles pour offrir un véritable service public de proximité" dans le cadre des rencontres nationales des professionnels et élus de la jeunesse, Neujpro 2009 à Vichy (Allier).

Texte de présentation de la table ronde :

PDF - 1.1 Mo
Neujpro 2009
Présentation de la table ronde : "Orientation et information des jeunes..."

Sont notamment intervenus lors de cette table ronde (dans l’ordre chronologique) :
- Gérard Marquié (chargé d’études à l’Injep)
- Brigitte Malinge [1] (directrice du bureau information jeunesse d’Indre et Loire)
- Romain Delaunay/ Guillaume Allard – Conseil Régional des Jeunes des Pays de la Loire
- Valérie Lucas (directrice du Crij Pays de la Loire)

Salime Terchag (informateur jeunesse au PIJ de Vichy-Val d’Allier) animait la table ronde.

JPEG - 37.5 ko
Intervenants à la table ronde
de g à d : Salime Terchag (animateur de la table ronde), Valérie Lucas, Romain Delaunay, Brigitte Malinge, Gérard Marquié

En introduction à la table ronde, Gérard Marquié a souhaité revenir sur le descriptif de la table ronde : "avant de repenser la place de l’orientation dans le système scolaire comme le propose cet atelier, il convient d’aborder la question de fond : le poids du système scolaire, tel qu’il fonctionne actuellement, sur le parcours des jeunes."

Gérard Marquié s’est notamment appuyé sur sa contribution, faite au titre de l’Injep dans le cadre du groupe de travail orientation de la commission de concertation pour l’élaboration du Livre vert.

Des travaux de chercheurs ont notamment été rappelés :

- Cécile Van de Velde, à partir d’une comparaison très rigoureuse du "modèle français" avec trois autres modèles européens [2], estime que le parcours des jeunes Français est marqué par : une pression au classement avant 25 ans, une tyrannie du diplôme forte et intériorisée, une absence perçue du droit à l’erreur ;

- Olivier Galland, auteur du livre "Les jeunes Français ont il raison d’avoir peur" [3] considère que le modèle méritocratique français s’est mal adapté à la massification de l’accès à l’enseignement secondaire et supérieur qui continue à vénérer le Dieu diplôme. Ce dernier semble déterminer le destin de chacun pour la vie de façon irréversible.

- François Dubet [4] parle d’une nécessaire descolarisation de la société.

Par ailleurs, le parcours du jeune dans sa globalité n’est pas du tout considéré. Les compétences acquises dans les champs de l’éducation non formelle ou informelle (en dehors de l’école) ne sont pas valorisées (ou en de rares exceptions). Ce constat nécessite la prise en compte d’un ensemble d’acteurs dans les parcours d’orientation des jeunes.

Les enquêtes réalisées par l’Injep sur les pratiques des jeunes en matière d’information sur leur orientation permettent d’enregistrer quelques constats et propositions...

Trame de l’intervention de Gérard Marquié :

PDF - 77.3 ko
Neujpro 2009
Trame intervention Gérard Marquié (Injep)

A consulter aussi

- au sujet de Cécile Van de Velde : En France, la tyrannie du diplôme est forte et intériorisée
- au sujet d’Olivier Galland : Les jeunes Français ont ils raison d’avoir peur ?
- A propos de François Dubet : vers un collège "accueillant" ? (interview)

Une expérience menée en Indre et Loire

Brigitte Malinge a présenté l’action développée par le bureau information d’Indre et Loire à Tours. Elle s’est notamment appuyée sur un document présentant l’AIOA : réseau de proximité destiné à mieux répondre aus demandes du public qui offre un service gratuit d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement.

L’Espace info métiers du BIJ d’Indre et Loire a par ailleurs été présenté par Brigiite Malinge : http://bit.ly/1vCIVn qui a aussi évoqué l’expérimentation qui sera mise en oeuvre dans le cadre du programme du "programme national d’expérimentations pour la jeunesse".

Le BIJ d’Indre et Loire, son espace métiers info et ses partenaires développeront un projet dans le cadre du "Parcours de découverte des métiers et des formations" (PDMF) qui vise à :
- apporter aux jeunes une vision concrète des métiers,
- valoriser les identités professionnelles des différents acteurs de l’AIOA,
- accroitre l’accessibilité de l’information par un espace de proximité au sein duquel le public a une place centrale.

En Pays de la Loire...

Intervention de Romain Delaunay et Guillaume Allard :

Après avoir fait quelques constats en matière d’orientation et notamment regretté que notre système éducatif soit trop cloisonné : "il existe un rapport de force entre filières et une hiérarchisation des diplômes (ex. : série S au lycée)." Romain Delaunay a abordé le thème de l’information sur l’orientation puis a présenté trois propositions :

- Créer une coordination mettant en réseau des acteurs issus de différents horizons (attention pas de disparition de compétences).
- Instaurer un référent unique ayant pour mission d’accompagner les personnes dans leur orientation.
- Rencontres entre jeunes / professionnels + fréquentes.

Télécharger l’intervention la trame de l’intervention de Romain Delaunay et Guillaume Allard :

PDF - 53.7 ko
neujpro 2009
Trame de l’intervention de Romain Delaunay et Guillaume Allard

Valérie Lucas a présenté l’action développée par le CRIJ des Pays de la Loire et le réseau information jeunesse. L’approche de l’information jeunesse en matière d’information sur l’orientation est notamment pertinente dans le sens où elle prend en compte une approche globale du jeune dans son parcours : parcours de formation, logement, santé, mobilité, pratiques culturelles et de loisirs, initiatives...

En Pays de la Loire un site Internet collaboratif a été lancé il y a un an et demi. Ce lancement fait suite à une réflexion menée avec les professionnels du réseau information jeunesse et avec les membres du conseil régional des jeunes concernant la mise en ligne d’un support numérique devant répondre à la problématique de l’accès des jeunes à l’autonomie (financière, logement, transport).

Ce site permet notamment aux professionnels du réseau d’actualiser eux-memes de site et donc de développer une information de proximité en prise avec les attentes des jeunes.

http://www.infos-jeunes.fr/

Compte rendu par Ressources jeunesse

La table ronde a fait l’objet d’un échange d’idées avec l’ensemble des participants. Les débats (auquel ont notamment participé une directrice de CIO et un inspecteur de l’éducation national chargé de l’orientation) devraient être retranscrits dans les actes réalisés par le conseil général de l’Allier.

[1] Emile Gagnon, président du BIJ d’indre et Loire devait initialement intervenir pour présenter un projet partenarial réalisé au niveau départemental avec les partenaires de l’accueil de l’information de l’orientation et de l’accompagnement (AIOA). Pour des raisons de santé, Emile n’a pu être présent. Brigitte Malinge et Gérard Marquié sont donc intervenus à sa demande.

[2] Cécile Van de Velde, Devenir adulte. Sociologie comparée de la jeunesse en Europe, Paris, PUF, « Le Lien social », février 2008.

[3] Olivier Galland « les jeunes Français ont-ils raison d’avoir peur », Armand Collin

[4] François Dubet, sociologue, Professeur à l’Université Victor Segalen Bordeaux 2, Directeur d’études à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales) de Paris, et chercheur au CADIS (Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologiques, CNRS).


Partagez cet article :