Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Retour sur PISA 2009 : enseignements et précautions dans l’interprétation des résultats
Le défi de l’évaluation des compétences
703 millions d’euros pour les collèges de Seine Saint Denis
Décrochage scolaire : "Aidons tous les collégiens à réussir"

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
« Apéros géants », un état de la question
Un observatoire de l’information des jeunes expérimenté en Charente Maritime
Une enquête de la Fnars Ile-de-France sur les jeunes
Pratiques d’information des jeunes : immédiateté, écoute et compétences

> articles, rapports
Education : l’affaire de tous, un enjeu démocratique
Vers une co-construction des politiques publiques entre cadres d’Etat et habitants
Internet : usages et clivages
La dixième année du numéro vert "info’jeunes"

> école
3e journée du refus de l’échec scolaire : quelle évaluation et quelle Ecole ?
Rencontres annuelles sur l’accompagnement : "Prendre du pouvoir sur l’écrit"
Les faux-semblants du « mérite »
Regards sur la rentrée


Notes au primaire : Qu’en est-il chez nos voisins ?

Par Nathalie Mons
Mis en ligne le dimanche 28 novembre 2010.

Un article de Natahlie Mons (Maître de conférences en sociologie) : "Dans les autres pays de l’OCDE, dans le primaire, la notation sur forme numérique est souvent exclue ou fortement encadrée, c’est ce que montrait une revue des pays réalisée en 2008."

Suite à la pétition de l’AFEV, Cette spécialiste dans l’analyse internationale des politiques éducatives analyse, sur le site de Café pédagogique, les pratiques françaises d’évaluation continue à la lumière des expériences étrangères et le débat à l’étranger sur l’évaluation numérique.

« Si de nombreux pays européens ignorent la notation à l’école primaire, voir au-delà, plusieurs sont en passe de la rétablir sous la pression du modèle évaluationniste. C’est donc bien le modèle d’organisation scolaire , et pas seulement le type de pédagogie, qui est interrogé par la proposition de l’AFEV. »

Article sur le site du Café pédagogique


Partagez cet article :