Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Lycéens décrocheurs, raccrocheurs d’école
L’enseignement professionnel : enjeux et tensions
Crise de l’École ou crise de la société ?
Un Tchat avec François Dubet organisé par l’Afev

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les professionnels de la jeunesse : unité ou éclatement
« Apéros géants », un état de la question
Éduquer aux médias, éduquer les médias : pour un sursaut citoyen !
Orientation : s’informer, faire des choix

> articles, rapports
Le soutien scolaire, entre éducation populaire et industrie de service
Reconnaître l’expérience bénévole dès le collège
Niveau de qualification des jeunes : de fortes disparités territoriales
Vers une co-construction des politiques publiques entre cadres d’Etat et habitants

> école
Décrochage scolaire : Le repérage des décrocheurs
Réussite éducative : Comment accompagner les parents dans la réussite de leurs enfants ?
L’actualité 2005 vue par les journaux scolaires et lycéens
Imagies 2006 : La place de l’image dans l’accompagnement éducatif


Notes au primaire : Qu’en est-il chez nos voisins ?

Par Nathalie Mons
Mis en ligne le dimanche 28 novembre 2010.

Un article de Natahlie Mons (Maître de conférences en sociologie) : "Dans les autres pays de l’OCDE, dans le primaire, la notation sur forme numérique est souvent exclue ou fortement encadrée, c’est ce que montrait une revue des pays réalisée en 2008."

Suite à la pétition de l’AFEV, Cette spécialiste dans l’analyse internationale des politiques éducatives analyse, sur le site de Café pédagogique, les pratiques françaises d’évaluation continue à la lumière des expériences étrangères et le débat à l’étranger sur l’évaluation numérique.

« Si de nombreux pays européens ignorent la notation à l’école primaire, voir au-delà, plusieurs sont en passe de la rétablir sous la pression du modèle évaluationniste. C’est donc bien le modèle d’organisation scolaire , et pas seulement le type de pédagogie, qui est interrogé par la proposition de l’AFEV. »

Article sur le site du Café pédagogique


Partagez cet article :