Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Journées mondiales des jeunes solidaires du 25 mars au 28 mai 2008
Forum des associations étudiantes
« Tous acteurs des quartiers » : des collégiens mènent leur campagne d’information
Rencontre nationale : associations étudiantes - solidarité internationale

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> communal
Temps libre des jeunes : une analyse et des propositions
La signalétique du PIJ réalisée par des jeunes pour des jeunes
le rôle essentiel de la « vie scolaire » et du Conseiller principal d’éducation
Municipales et cantonales 2008 : les propositions de l’anacej

> participation
Politique jeunesse : L’accès à l’autonomie comme ligne directrice pour le conseil général
Les jeunes se révoltent. A quoi ça sert ?
5e rencontre des élus en charge de la jeunesse et assemblée générale de l’Anacej
Regards sur L’Europe


Municipales 2008 : Penser la jeunesse comme ressource

Mis en ligne le jeudi 31 janvier 2008.

Au sommaire du n°13 de "Volontaires", le journal de l’Afev (Association des étudiants pour la ville).

Extrait de l’éditorial signé : Clotide Giner [1]

(...)

« Penser la jeunesse comme ressource pour elle-même et pour la société, c’est donc, au-delà des mots, accepter de repenser les fondations de l’action publique envers les jeunes. Ceci implique de concevoir un véritable espace de dialogue et d’interactions entre générations. Le local, territoire dans lequel les jeunes s’intègrent et se construisent, offre à ce titre un véritable espoir de développement de la jeunesse actrice de son environnement.

Un nombre croissant d’acteurs, dont l’Afev, se concentre sur la co-construction des projets avec les jeunes, reconnaissant ainsi la contribution positive qu’ils peuvent avoir au sein de leur communauté. Cette approche de projet se fonde sur la confiance mutuelle, la légitimation de l’action des jeunes et la reconnaissance de leurs connaissances et compétences.

Elle s’inscrit très clairement dans le concept anglo-saxon de youth empowerment, processus au cours duquel les jeunes acquièrent des ressources cruciales pour leur émancipation sociale et professionnelle tout en faisant bénéficier les autres de cet apprentissage.

Ainsi, loin de maintenir les jeunes à l’écart du monde adulte, ces projets les préparent pour en faire partie, à part entière. Les élections municipales représentent un moment privilégié pour (ré)introduire la notion de « jeunesse ressource » en lieu et place de la jeunesse à problèmes. Espérons qu’élus, médias et autres professionnels de la jeunesse sauront ouvrir leur porte et leur esprit aux jeunes dans toute leur diversité et à leurs nouvelles formes d’engagement. »

A lire aussi

- Vivre ensemble, utilement : Les kots-à-projet ont vu le jour à l’Université catholique de Louvain, en Belgique. Ce sont des lieux d’habitation communautaire, dans lesquels une dizaine d’étudiants partagent et mènent à bien un projet collectif. Une idée neuve de plus de trente ans.

- Mettre en valeur la jeunesse, c’est garantir l’avenir : Les municipalités mettent régulièrement en avant la jeunesse comme leur première préoccupation. Au-delà des discours, comment mettre en pratique la jeunesse comme ressource ? Le point de vue de Jean-Claude Richez, ancien maire adjoint chargé des questions d’éducation populaire à la ville de Strasbourg et actuellement chef de l’unité de la recherche, des études et de la formation à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP).

- Municipales 2008 : les propositions de l’Afev

- « Tous Acteurs des Quartiers » : permettre aux collégiens de monter leur propre campagne de sensibilisation à la citoyenneté : Dans le quartier Jolimont de Toulouse, le projet « Tous Acteurs des Médias » offre à des adolescents la possibilité de faire leur propre journal télévisé.

- La « reconnaissance », panacée ou cache-misère ? : Bernard Bier, spécialiste des politiques éducatives et de jeunesse délivre quelques pistes pour favoriser une participation réelle, de tous les jeunes, et notamment dans les quartiers populaires.

etc.

Télécharger le n°13 de volontaires sur le site de l’Afev :

http://www.afev.org/pdf/volontaires13.pdf

[1] Clotilde Giner, Bénévole pendant de nombreuses années à l’Afev, Clotilde Giner est aujourd’hui doctorante à l’université de Warwick (Grande-Bretagne) et se consacre aux mobilisations sociales en faveur d’enfants et de jeunes sans papiers en France et en Grande-Bretagne. Elle a également co-écrit le « Guide de l’accompagnement éducatif, enfants et jeunes nouvellement arrivés », paru dans la collection des Cahiers de l’Action de l’INJEP en 2007


Partagez cet article :