Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Intercommunalité et famille : la place des jeunes
Mieux articuler les politiques destinées aux 11-15 ans et aux 16-25 ans
9e Neuj pro : rencontres nationales des professionnels et élus de la jeunesse
Réseaux d’éducation prioritaire : un nouveau programme expérimenté dans 10 académies

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> agenda
Présidentielle : les quatre familles de la jeunesse
Jeunesse : politiques et prises en charge
Une formation expérimentale pour aider les jeunes à développer un projet associatif
Les animateurs socioculturels et de loisirs : un groupe professionnel précaire

> appels à projets
Un appel à projet pour les 16-30 ans : "prévention et lutte contre toutes les discriminations"
Concours : « Je filme le métier qui me plaît »
"Jeunesse pour la démocratie"
Appel à projets pour les jeunes de 12-25 ans issus du milieu rural

> culture
10 mois d’école et d’Opéra : Fofana, 17 ans, témoigne
Familles migrantes, écoles, autres acteurs éducatifs
Une politique culturelle pour la jeunesse ?
Des collégiens refont le musée du Quai Branly à leur façon


Mettre les pratiques artistiques et culturelles au service de l’autonomie des jeunes

nouvel appel à projet dans le cadre du fonds d’expérimentation pour la jeunesse
Mis en ligne le lundi 12 juillet 2010.

Un appel à projet d’un montant de 2,5 millions d’euros concernant les projets culturels pour les jeunes a été lancé jeudi 8 juillet 2010 par le ministre de la Jeunesse et de la Solidarité, Marc-Philippe Daubresse et le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, en partenariat avec la Fondation Total.

L’appel à projets intitulé « Mettre les pratiques artistiques et culturelles au service de l’autonomie des jeunes », part du constat que les pratiques artistiques et culturelles des jeunes constituent un des leviers de l’accès à l’autonomie, à la socialisation, à la responsabilité et à la citoyenneté.

L’appel à projets comprend trois axes

- « un travail de mise en cohérence des activités culturelles scolaires, péri et extrascolaires et de réduction des inégalités relatives à l’accès aux offres culturelles ;
- un volet centré sur l’encouragement des pratiques artistiques et l’expression des jeunes ;
- un dernier axe dédié à favoriser l’insertion professionnelle par la pratique artistique ».

Il intégrera également des « concours pour encourager la réalisation par les jeunes de films courts ou clips vidéos visant à revaloriser l’image des jeunes ».

Comment fonctionne l’appel à projets ? Qui pourra candidater ? Sous quelles conditions ?

Tout porteur de projet public ou privé (hors Etat), pourra candidater. Les dossiers sont évalués par un évaluateur indépendant Des jurys indépendants procèdent à une phase d’analyse des dossiers reçus. L’analyse porte à la fois sur le contenu, la méthodologie et les modalités de mise en oeuvre de l’expérimentation, mais aussi sur une analyse sur la qualité du protocole d’évaluation.

Cadre d’intervention

Les projets devront obligatoirement intégrer :
- une innovation et/ou une valeur ajoutée par rapport à l’activité courante ou habituelle du porteur de projet
- un partenariat entre les différents acteurs
- un calendrier précis du projet d’expérimentation et de son évaluation (qui ne doit pas excéder 36 mois). Un intérêt tout particulier sera porté aux expérimentations qui s’attacheront à la situation des jeunes résidant en zone rurale.

Documents concernant l’appel à projet

http://www.experimentationsociale.fr/spip.php ?page=article&id_article=633

Consulter le dossier de presse

- http://www.injep.fr/IMG/pdf/DP_Experimentation_culture.pdf

A lire aussi sur le site Injep : L’Injep se félicite du lancement de la première expérimentation jeunesse consacrée à la culture


Partagez cet article :