Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Quelles politiques jeunesse à l’échelle régionale, quels partenariats construire ?
Philippe Meirieu s’inquiète de l’impact du film "Entre les murs" sur l’opinion publique
Adolescents et jeunes des quartiers : favoriser l’accès à l’autonomie et à l’indépendance
Une pensée française de la jeunesse comme une catégorie à part

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> interventions
Formation, animation, école, implications locales : le cas français
Quel est l’avenir des programmes disciplinaires ?
Deux ou trois choses autour des jeunesses d’Europe
E-santé : entre conflits sociaux et fractures sanitaires

> collectivités territoriales
Un appel à projet pour les 16-30 ans : "prévention et lutte contre toutes les discriminations"
Politiques de jeunesse : la nouvelle donne
Questions autour des évolutions du projet éducatif territorial
« Pratiques écologiques et éducation populaire. L’éducation qui vient »


Mettre en oeuvre une politique de jeunesse : quels enjeux ? quelles méthodes ?

Une intervention de Bernard Bier suivie d’un débat à Neujpro 2008 (Vichy)
Mis en ligne le vendredi 3 juillet 2009.

Une intervention de Bernard Bier suivie un débat lors des rencontres des professionnels et élus à la jeunesse : Neujpro 2008, en octobre, à Vichy. Il n’y a pas « la » Vérité de ce que serait une bonne politique de jeunesse ou « la » bonne politique éducative. De plus en plus de collectivités territoriales se saisissent aujourd’hui de cette question, quelle que soit leur échelle, non sans ambiguïtés. Et ces ambiguïtés se retrouvent d’ailleurs au niveau de l’Etat.

extrait :

« Les questions de jeunesse ne concernent pas que les professionnels de la jeunesse, mais l’ensemble des responsables sur un territoire. Ensuite, elles posent des questions éducatives, politiques, mais aussi d’urbanisme, d’architecture, d’aménagement du territoire, etc.

Quelle place laisse-t-on à la jeunesse sur le territoire pour qu’elle ait des espaces « d’entre soi », mais aussi des espaces où elle peut croiser d’autres générations ? Ces questions se posent dans les écoles, mais aussi dans les maisons de quartier. Comment à la fois penser un espace où les jeunes peuvent expérimenter, avec le moins de risques possible - mais, pourquoi pas aussi accepter un léger risque, c’est aussi quelque chose de l’ordre du vivant et de l’éducation - et des espaces où ils peuvent croiser des personnes d’autres générations, d’autres milieux, d’autres pratiques….

Comment faire que, dans la ville, on ait des espaces où l’on puisse se croiser, se rencontrer, mais aussi des espaces où l’on peut être dans « l’entre soi » ? Cette question des espaces d’initiatives, des espaces d’expérimentation est fondamentale. Et plutôt que d’être comme souvent dans l’injonction à la participation, ce qui est fort peu efficace, il s’agit bien de permettre à des jeunes de « faire des choses » et, à partir de là, de transformer « ce faire » en quelque chose de plus construit, de l’ordre du projet, etc. »

Télécharger le texte :

PDF - 189.7 ko
Bernard Bier
Mettre en oeuvre une politique de jeunesse : quels enjeux ? quelles méthodes ?

A lire aussi :

- 8e Neuj’pro les 14, 15 et 16 octobre 2009 à Vichy :

http://www.ressourcesjeunesse.fr/8e-Neuj-pro-les-14-15-et-16.html


Partagez cet article :