Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

11e Neujpro, Rencontres nationales des professionnels et des élus de la jeunesse
Quelques "vérités" sur l’aide personnalisée
L’accueil de loisirs : un espace éducatif entre l’école et la famille
Chantiers citoyens à Tremblay-en-France

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les usages de l’internet mobile, une enquête ethnographique
En France, la tyrannie du diplôme est forte et intériorisée
Sorties sans diplôme et inadéquation scolaire
Se former tout au long de sa vie d’adulte

> grand Ouest
Quelle politique jeunesse pour les quartiers populaires
Finistère : Que faire pour les jeunes ? Quelle politique jeunesse ?
Quelle laïcité en France pour le XXI ème siècle
Un DVD pour accompagner les politiques locales de jeunesse

> zones prioritaires
Quelle refondation pour l’éducation prioritaire ?
L’espace public, au défi de l’altérité
Les actions éducatives et sociales territorialisées : pour quoi ? par qui ? comment ?
Concilier laïcité et diversité culturelle


Les jeunes des quartiers prioritaires devant les politiques de jeunesses

restitution d’une enquête socio ethnographique réalisée à St Nazaire
Mis en ligne le samedi 21 novembre 2009.

RésO Villes a engagé avec sept villes du grand ouest – Lorient, Quimper, Brest, Rennes, Angers, Nantes et Saint-Nazaire – en partenariat avec l’INJEP, une recherche-action sur le public jeunes 16-25 ans des quartiers prioritaires. Le but de la démarche est d’interroger l’offre politique en direction des jeunes de quartiers afin de mettre en avant les faisceaux de représentations, d’enjeux et de constats à partir desquels se construit cette offre.

« La démarche fut construite tout au long de l’année 2008 avec des professionnels en lien avec la thématique jeunesse issus des villes précitées (directeurs de service mairie, chef de projet CUCS, chargés de mission…).

La réflexion engagée par ces derniers nous a conduis à axer la recherche sur le public 16-25 ans en raison des préoccupations nouvelles qui émergent chez les jeunes dans cette période de la vie. En effet, nous faisons l’hypothèse que jusqu’à 15-16 ans, les acteurs des politiques publiques s’adressent à des publics d’enfants et de pré-adolescents en construction.

Les besoins liés à ces tranches d’âges en font des publics « captifs » que l’on retrouve dans un certain nombre de structures éducatives et de loisirs bien identifiées. L’encadrement éducatif est au coeur de l’action. »

(...)

Le document de restitution est découpé en trois grande parties :

« 

- Analyse des indicateurs de contexte de la jeunesse nazairienne et présentation de la structuration de la politique jeunesse de la Ville : Dans cette première partie, nous nous interrogerons, au travers des indicateurs de contexte, sur l’importance des écarts socioéconomiques entre les jeunes des quartiers prioritaires et ceux des quartiers non prioritaires. Nous présenterons aussi succinctement la structuration politique de l’offre en direction de la jeunesse. Nous nous contenterons ici d’exposer l’existant sans porter de jugement sur l’efficacité de ce qui est proposé.
- Monographie de la jeunesse des quartiers nazairiens : Dans cette seconde partie, nous tenterons, dans le cadre d’un récit socioethnographique, de retracer les parcours de vie des jeunes des quartiers nazairiens et d’analyser les sociabilités juvéniles afin de mieux les connaître.
- Retours sur la politique jeunesse de Saint-Nazaire en direction des quartiers prioritaires : Dans cette troisième et dernière partie, nous nous intéresserons aux regards que portent les jeunes et les professionnels sur ce qui est proposé dans le cadre de la politique jeunesse de Saint-Nazaire. Nous précisons bien ici que notre propos ne portera pas uniquement sur les initiatives qu’initie la Ville mais bien ce que l’ensemble des partenaires propose.  »

PDF - 874.2 ko
Les jeunes des quartiers prioritaires devant les politiques de jeunesses
restitution d’une enquête socio ethnographique menée en 2009. Chafik HBILA.

Partagez cet article :