Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

C’est quoi un stage ?
A quoi sert la justice ?
Un partenariat entre le conseil régional et le réseau information jeunesse
Cannes : présentation du bureau information jeunesse

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les jeunes des quartiers prioritaires devant les politiques de jeunesses
Les animateurs socioculturels et de loisirs : un groupe professionnel précaire
L’Internet juvénile : forte intensité et diversité des usages
Les orientations prises par les bacheliers au cours des dix dernières années ont évolué

> information des jeunes
Pratiques d’information des jeunes lors de l’élection présidentielle
Un outil pour que l’information des jeunes rencontre son public : le "Dîner quizz"
Opération Jobs d’été 94
Internet contribue-t-il à l’autonomie des jeunes ?


Bourgogne : 6000 jeunes et leurs stratégies d’information

résultats d’une enquête régionale : présentation et analyse
Mis en ligne le mardi 23 septembre 2014.

Une enquête a été réalisée auprès des jeunes de la région Bourgogne âgés de 15 à 29 ans, de septembre à décembre 2013. Inititiée dans le cadre de la Plateforme d’Observation Sociale et Sanitaire de Bourgogne (PFOSS) cette enquête a été pilotée par le Centre régional information jeunesse Bourgogne (CRIJ) et par l’Observatoire régional de la santé Bourgogne (ORS). Un groupe de travail interinstitutionnel a par ailleurs été constitué pour accompagner cette étude.

L’enquête a été réalisée en ligne par questionnaire auto-administré. 6 500 questionnaires ont été renseignés, 6 189 ont été exploités. L’encadré méthodologique de la présentation des résultats de l’enquête précise que pour être représentatif (ndlr : de la la population jeunes régionale), les résultats ont été redressés selon l’âge, le sexe, le statut et le département de résidence des répondants.

La moitié des questionnaires a été renseignée dans un établissement scolaire et 10% dans une structure information jeunesse, 10% en dehors d’une structure institutionnelle. La passation a été assurés à 53% par des étudiants des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (avec l’appui du réseau information jeunesse, précise le rapport).

Le rapport de l’enquête présente tout d’abord la répartition des répondants selon leur statut :

Travail, famille, amis

A signaler tout d’abord que les priorités exprimés par les jeunes bourguignons : travail, famille, amis, sont les mêmes que dans l’enquête sur les valeurs des jeunes Français . A l’inverse, et comme dans l’enquête citée, la religion et la politique figurent parmi les domaines les moins prisés.

Travail ; études, formation ; sport ; loisirs

- En terme de besoins [1] d’information , le rapport précise que les trois domaines les plus mentionnés par les jeunes sont dans l’ordre : le travail (48%), les études et la formation (38%), le sport et les loisirs (respectivement 27 et 26%).

Ces priorités sont, dans ce domaine, corrélées à l’âge et au statut (ex : le thème des études et de la formation intéresse davantage les lycéens et les étudiants). Ces variables influent de manière importante sur les demandes et les pratiques des jeunes comme le confirment d’autres enquêtes.

L’importance des personnes qui conseillent

Parmi les raisons de la fréquentation d’un lieu d’information, l’importance de "la personne qui conseille" revient dans de nombreuses enquêtes quantitative ou qualitative sur les pratiques (ou stratégies) d’information des jeunes. C’est le cas aussi dans cette enquête bourguignonne (réponse citée par 41% des répondants) mais d’autres priorités sont aussi exprimées (41% des répondants choisissent l’accès à l’Internet, 40% les documents en accès libre, 37%...).

Dans le cadre d’une enquête réalisée récemment en Alsace, les jeunes qui fréquentent le réseau information jeunesse déclarent s’appuyer de manière encore plus significative sur les professionnels qui les reçoivent dans les lieux d’information (61% des répondants viennent chercher l’aide d’un professionnel quand ils se rendent dans un PIJ/BIJ).

Le rapport de l’"enquête urbaine" initiée par le ministère chargé de la jeunesse va encore plus loin en constatant que « le parcours de vie des jeunes traduit davantage un besoin d’accompagnement que d’information. »

Développement de l’internet mobile

Parmi les enseignements de cette enquête on relève l’important développement de l’accès à internet via des outils mobiles. 70% des répondants déclarent se connecter avec un smartphone, 68% avec un ordinateur portable (ou notebook), 42% avec un ordinateur fixe, 25% sur une tablette. Reste à définir si les connexions à l’aide d’un appareil mobile s’effectuent au domicile ou en dehors de ce dernier et quelles sont les types de pratiques réalisées sur ces outils.

Internet source d’information prioritaire

Dans leurs recherches d’information, les jeunes ont recours en priorité à Internet. C’est le cas par exemple dans les domaines des études de la formation ou de la recherche d’emploi et de jobs. Le rôle des parents (et d’autres personnes ressources) reste néanmoins significatif, notamment pour les plus jeunes.

On retrouve, là encore des similitudes avec l’enquête réalisée en Alsace citée plus haut (voir aussi "en savoir plus").

Dans sa partie conclusive, le rapport compare les résultats bourguignons avec les résultats bretons suite à trois enquêtes réalisées par le CRIJ Bretagne [2] et le réseau info jeunesse en 2007, 2010 et 2013 :

« Dans l’ensemble, concernant la recherche et le traitement de l’information sur Internet ou non, les similarités sont fortes, y compris pour les statuts ou l’âge, et viennent étayer les pratiques d’information des jeunes en général.  »

Les auteurs relèvent néanmoins qu’en Bourgogne, « les jeunes privilégient le travail, les études et le logement dans leur recherche d’information, alors que les jeunes Bretons valorisent les loisirs, la culture et le sport... »

Dans sa conclusion (page 15), les auteurs rappellent les éléments clés de l’enquête en termes de constats et de perspectives. Extraits :

- Nécessité pour les institutions et les professionnels de se doter d’outils d’information numériques performants (ndlr : une référence aux usages et à l’importance de la médiation numérique parait aussi essentielle) (...)
- l’importance « des personnes ressources qui suscitent la confiance et l’écoute active  »
- La méconnaissance par les jeunes des structures d’information (....) et la nécessité d’aller vers ces derniers lors d’événements les associant.
- Le rôle important des familles et la nécessité d’intervenir auprès de ces dernières etc,

Gérard Marquié

- Consulter le rapport de l’enquête "Les jeunes bourguignons et leurs stratégies d’information"

A consulter aussi :

- Pratiques d’information des jeunes : immédiateté, écoute et compétences (Ressources jeunesse : A propos de deux enquêtes réalisées en Alsace dans le cadre d’une formation action)
- Les jeunes Bretons, l’information et Internet : Extraits d’une enquête du réseau information jeunesse (Ressources jeunesse)
- Enquête urbaine du ministère chargé de la jeunesse

[1] dans d’autres enquêtes, le terme de demande a été privilégié

[2] L’enquête bourguignonne s’appuie sur le même type de consultation


Partagez cet article :