Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

La participation des jeunes dans le contexte européen
Quelle culture pour demain ?
Les jeunes et la société, risque de fracture ?
Favoriser l’expression des adolescentes des territoires ou des quartiers sensibles

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> témoignages
le Programme européen jeunesse illustré
Le bureau information jeunesse va rencontrer les jeunes dans les collèges
Un an après les violences urbaines de l’automne 2005 : qu’en ont dit les journaux lycéens
« DÉFI jeunes » souhaite s’ouvrir à tous les publics

> association
"Les individualistes solidaires" : une étude menée auprès des 15-35 ans
Promotion et accompagnement de la vie associative : 14 recommandations
Calvados : une démarche qualité en centre de loisirs et locaux de jeunes
« Les copains » de Pierre Amiot (1964) : la chanson yéyé des CEMEA ?

> zones prioritaires
Montpellier : Une école sans notes et sans reproches
Jeunesse périphérique en centre-ville : l’exemple de Lyon
Jeunes de rue et trafic de stups
Quelle politique jeunesse pour les quartiers populaires


Une priorité de la DIV avec les associations

Les jeunes, acteurs dans la cité

un dossier présenté par le site de la politique de la Ville
Mis en ligne le mardi 26 juillet 2005.

Trois expériences son présentées sur le site de la "politique de la ville"->http://www.ville.gouv.fr/infos/dossiers/index.html]

Ils visent à faire prendre conscience du potentiel des jeunes et des ressources qu’ils portent en eux, faire d’eux plutôt des acteurs dans la cité que des consommateurs, c’est ce à quoi travaille la DIV avec les associations. Cette réflexion commune qui s’est instaurée avec les réseaux nationaux de jeunesse et d’éducation populaire se matérialise au niveau local par des initiatives de plus en plus nombreuses et prometteuses.

Mission locale de Sénart : Donner du crédit à la parole des jeunes

Donner aux jeunes en recherche d’emploi la possibilité d’exprimer leurs envies, leurs idées, faire qu’ils soient acteurs et non pas dépendants, tels sont les principes de base qui ont amené la Mission locale de Sénart (Seine-et-Marne) à s’engager dans une démarche originale qui porte ses fruits. Les résultats ont montré, en effet, que près de 9 jeunes sur 10 issus d’un « groupement de jeunes créateurs » trouvent un emploi ou une formation qualifiante dans les 3 mois après la fin de l’action.

Avec les Petits Débrouillards La science accompagne les quartiers en rénovation

« Etre présent dans les quartiers est pour nous une priorité. » Pour Damien Nicolazic, il ne s’agit pas là d’une vaine déclaration. Animateur de l’association des Petits Débrouillards des Pays-de-Loire, il est depuis deux ans détaché dans le quartier Malakoff en GPV à Nantes. Objectif ? Se servir de la science pour accompagner les enfants tout au long de l’opération de rénovation urbaine.

Pour l’ANACEJ Un réel désir d’engagement chez les jeunes

Que les jeunes soient capables de s’engager, d’êtres acteurs dans la cité mais aussi force de propositions, la preuve en a été donnée depuis 20 ans avec les Conseils d’enfants et de jeunes. Au nombre de 1700 environ sur le territoire, il s’en crée de nouveaux tous les jours. Si cette démarche qui permet d’associer les jeunes à l’action publique est pour eux riche d’enseignement, elle apporte aussi beaucoup aux élus.


Partagez cet article :