Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Des aides aux projets en ligne ....
Un site pour soutenir l’entrée des jeunes dans la culture de projet
Un coup de pouce aux projets associatifs des 12-25 ans
Forum de l’initiative des jeunes en Ile-de-France

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> témoignages
Rendre plus facilement accessible l’information sur la mobilité européenne pour les jeunes
Un wiki pour parler d’Europe au BIJ-point cyb de Courbevoie
La signalétique du PIJ réalisée par des jeunes pour des jeunes
L’expérience Twitter d’une classe de terminale bac pro

> régional
L’acccompagnement à la scolarité en Ile-de-France
Jeunes en Alsace, pluralité des parcours
La participation des enfants et des jeunes dans les Centres de vacances et de loisirs
Un appel à projet du conseil régional destiné au réseau information jeunesse


Les chantiers de jeunes s’ouvrent aux ados

Mis en ligne le lundi 15 mai 2006.

« L’intérêt des chantiers pour les adolescents c’est l’expérience de la réalisation collective d’une œuvre d’intérêt général et de la satisfaction qui l’accompagne, la découverte d’un mode de vacances actives et de métiers peu connus, la rencontre d’autres cultures, la reconnaissance (les structures qui commandent le travail le valorisent, la presse publie généralement un article)... Ce sont des moments “forts” à partager avec d’autres jeunes issus de milieux sociaux et culturels différents ! »

- Les chantiers de jeunes : définition, conditions de participation ... :

http://www.drdjs-franche-comte.jeunesse-sports.gouv.fr/rub_generale_04/CHANTIERS.htm

Liens avec des sites d’associations de chantiers accueillant des adolescents :

- Rempart :

http://www.rempart.com/ ?IDINFO=810

- Service civil international :

http://www.sci-france.org/pages/Ados.htm

- Concordia :

http://www.concordia-association.org/70_chantiers.php

- Associations nationales de chantiers de jeunes :

http://www.drdjs-franche-comte.jeunesse-sports.gouv.fr/rub_generale_04/documents/ASSOS_NAT_CHANTIERS.htm

Les Chantiers de jeunes s’ouvrent aux ados

Article paru dans le numéro 1 des "cahiers de l’action" : "des ressources pour la participation et l’engagement des jeunes"

« En Île-de-France, nous avons encouragé les associations pour que les chantiers bénévoles soient ouverts aux jeunes à partir de 14 ans, car il y avait une forte demande de ce public pour une forme de vacances actives. Cela permet aussi de renouveler le public... », affirme Sylvie Chauchoy du service jeunesse et vie associative de la Direction régionale de la jeunesse et des sports d’Île-de-France.

Cette orientation est en effet prise au moment où la participation des jeunes adultes est à la baisse. « Ils préfèrent partir vers d’autres destinations, notamment pour réaliser des actions de solidarité internationale ou en France pour développer des compétences techniques dans des domaines comme la protection du patrimoine et l’environnement », explique Sylvie Chauchoy.

Les chantiers ados sont en revanche pris d’assaut. Il s’agit de chantiers mis en place pour les moins de 18 ans avec un accompagnement spécifique et des règles de sécurité plus strictes. Solidarités jeunesses, à Paris, une association qui propose des chantiers aux 15-17 ans, conseille aux intéressés de s’inscrire dès réception du programme en début d’année pour des séjours qui se déroulent pendant les vacances scolaires d’été ! « Motivés par les demandes de parents et de jeunes, nous avons organisé une première session en 1995. Depuis, nous organisons quatre sessions en été », se souvient Jean-Frédéric Berger, directeur de l’association ATAGRIF. La structure organise des chantiers sur le site de la Commanderie des Templiers à Coulommiers en Seine-et-Marne et a été la première à mettre en place des chantiers ados en Île-de-France.

Pour accueillir les moins de 18 ans, l’association a dû adapter ses séjours : présence d’animateurs diplômés BAFA, organisation du temps de travail et de repos, adaptation des tâches en fonction des capacités physiques... « L’envie de s’engager est sensible chez les jeunes qui sont considérés comme des individus responsables. Le chantier les aide à se construire. Nous les impliquons tout au long du séjour pour favoriser leur démarche d’engagement. Par exemple, ce sont eux qui préparent et organisent la super fête du dernier soir dans le cadre des ateliers culturels ! », précise Jean-Frédéric Berger.

« L’intérêt des chantiers pour les adolescents est le même que pour les plus âgés : expérience de la réalisation collective d’une œuvre d’intérêt général et de la satisfaction qui l’accompagne, découverte d’un mode de vacances actives et de métiers peu connus, rencontre d’autres cultures, reconnaissance (les structures qui commandent le travail le valorisent, la presse publie généralement un article)... Ce sont des moments “forts” à partager avec d’autres jeunes issus de milieux sociaux et culturels différents ! », constate Sylvie Chauchoy, qui souhaiterait que d’autres jeunes qui ne constituent pas le public habituel des chantiers puissent bénéficier de leurs bienfaits. « Les Chantiers de jeunes ne sont pas très connus dans les quartiers... On travaille beaucoup sur la communication pour informer les jeunes en difficulté ! », précise-t-elle. En Île-de-France, le public des chantiers est aujourd’hui constitué de beaucoup d’étrangers de plus de 18 ans sur les chantiers saisonniers, de Français adultes et étudiants sur les chantiers très techniques (archéologie, taille de pierres).

Le premier chantier international a été organisé en 1920, dans la région de Verdun, pour contribuer à la reconstruction d’après-guerre et à la fraternisation entre jeunes français, allemands, britanniques, hollandais... Il s’adresse à tous ceux, sans qualification particulière, qui dès 14 ans souhaitent participer bénévolement à une action d’intérêt général au sein d’un groupe international pendant deux ou trois semaines. Les chantiers se déroulent en général pendant les vacances d’été. Ils sont de nature extrêmement variée : mise en valeur et protection de l’environnement, restauration du patrimoine, réhabilitation de lieux à vocation sociale ou culturelle.

Marie-Pierre PERNETTE

article extrait de la publication "Les cahiers de l’action" n°1 : "des ressources pour l’engagement et la participation des jeunes".


Partagez cet article :