Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Jeunesses en Région : la création d’une allocation d’automonie proposée
"Coup de jeune" en Finistère ! : Kaléidoscope des initiatives jeunes
Mutations de la jeunesse, de l’action publique et du monde associatif
Malakoff : rencontres de la jeunesse

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Jeunes : les stigmatisations de l’apparence
Information jeunesse et politiques locales de jeunesse
Regards sur L’Europe
Journée de mobilisation contre l’échec scolaire

> animation
L’animation socio-culturelle : un objet scientifique ?
L’insertion professionnelle des diplômés de niveau IV des secteurs du sport et de l’animation
Les professionnels de la jeunesse : unité ou éclatement
"La laïcité à l’usage des éducateurs"

> éducation populaire
« Jeunesse du monde » (1946)
Françoise Tétard et l’histoire de l’information jeunesse
Hommages à Françoise Tétard
Hommage à Françoise Tétard

> emploi
Prospective emploi-formation en 2015
L’insertion professionnelle des diplômés de niveau IV des secteurs du sport et de l’animation
Les animateurs socioculturels et de loisirs : un groupe professionnel précaire
Journées nationales Jobs d’été 2006


Les animateurs socioculturels

un ouvrage de Francis Lebon
Mis en ligne le lundi 18 mai 2009.

Qui sont les animateurs socioculturels ? Après une forte croissance des effectifs, on compte, en France, autour de 110 000 professionnels. Mais plus de deux millions de personnes ont obtenu le diplôme de moniteur de colonie de vacances ou le Bafa, une des clés de l’entrée dans ce métier... un ouvrage de Francis Lebon [1].

Les « animateurs » émergent dans les années 1960 sous l’impulsion de l’administration de la Jeunesse et des Sports et des associations de jeunesse et d’éducation populaire. Ils forment une « profession intermédiaire » qui ne semble pas tout à fait « comme les autres » : une expérience d’animation bénévole ou « volontaire » précède généralement l’embauche et le travail implique une forme d’engagement militant (éducation populaire) qui prend des colorations culturelles, pédagogiques ou sociales. Par ailleurs, aux côtés des bénévoles et des « occasionnels » de l’animation (étudiants, enseignants, etc.), le groupe professionnel des animateurs comprend à la fois des animateurs « de terrain » et des cadres de l’animation (directeur de MJC ou de centre social, chef de service jeunesse, etc.).

Les animateurs socioculturels travaillent aujourd’hui dans l’accompagnement scolaire, l’action culturelle, les politiques de l’emploi, le tourisme. On en trouve dans les secteurs social, sportif, du handicap, du troisième âge. Les seuls « professionnels de jeunesse » exercent dans le cadre de nombreux dispositifs, par exemple au sein du réseau information jeunesse ou bien encore dans un conseil municipal d’enfants…

Autant dire que le groupe professionnel forme un ensemble contrasté. Ce livre en retrace tout d’abord l’histoire en insistant sur les rôles du Bafa et du périscolaire (accueils collectifs de mineurs), puis il présente et analyse les différentes formations qui mènent aujourd’hui aux métiers de l’animation.

Deux chapitres considèrent la morphologie du groupe professionnel et ses conditions d’emploi précaires à partir des données de l’INSEE. Le dernier chapitre est consacré aux carrières et aux rapports au travail dans l’animation, d’une part dans les centres de loisirs, d’autre part dans les fonctions d’encadrement, deux pôles significatifs de l’espace professionnel…

LES ANIMATEURS SOCIOCULTURELS : Collection : Repères / Sociologie n°495 – 128 pages – 9,50 €

Présentation de l’ouvrage :

PDF - 95.5 ko
Francis Lebon "Les animateurs socioculturels"

A lire aussi :

- Les trajectoires d’emploi des animateurs socioculturels : Une recherche menée par Yves de Curraize et Francis Lebon

http://ressourcesjeunesse.fr/Les-trajectoires-d-emploi-des.html

- Les animateurs socioculturels et de loisirs : un groupe professionnel précaire Une conférence de Francis Lebon lors d’un colloque international à Reims les 25 et 26 Octobre 2007

http://ressourcesjeunesse.fr/Les-animateurs-socioculturels-et.html

[1] Francis Lebon, sociologue, a été chargé de recherche à l’INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire) et rédacteur en chef de la revue Agora Débats/Jeunesses. Il est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université Paris-Est, rattaché au Centre interdisciplinaire de recherche culture, éducation, formation, travail (CIRCEFT), équipe « Reconnaissance, expérience, valori-sation » (REV) de l’université Paris 12 (Créteil).


Partagez cet article :