Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Quelles politiques de jeunesse pour nos territoires ?
Les étudiants animateurs : un petit boulot vocationnel
Lancement des premiers appels à projet du fonds d’expérimentations pour la jeunesse
Politiques de jeunesse : six idéaux-types

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les 16-25 ans et leurs pratiques d’information dans leur parcours personnel
La lutte contre le décrochage scolaire dans les lycées professionnels
Un observatoire de l’information des jeunes expérimenté en Charente Maritime
Pistes pour réduire les inégalités scolaires et limites de l’éducation comparée

> ouvrages
Quand les jeunes s’engagent
Portrait social d’une jeunesse en mutation
Les droits des élèves questionnés
L’Information jeunesse : un maillon essentiel dans la construction d’un projet

> zones prioritaires
Stages de 3e : Un dispositif original pour vaincre la discrimination à Paris 19e
Le sport dans la cité : approche critique d’un traitement préventif de la violence
Ghetto urbain
Culture des institutions, cultures des familles : alliance ou malentendu ?


Les jeunes et l’amour dans les cités

Enquête dans deux villes de banlieue parisienne
Mis en ligne le vendredi 10 avril 2009.

« Comme tous les adolescents, les jeunes des cités draguent, s’aiment et se séparent… La sociologue Isabelle Clair a enquêté sur les jeux de l’amour et du hasard dans deux villes de la banlieue parisienne. Son étude, (...) révèle l’ambiguïté des relations entre filles et garçons, entre rapports de domination, construction des identités de genres... »

Extrait d’un article paru sur la vie des idées.fr :

« Deux axes structurent le livre : la mise à jour d’un « ordre du genre » (première partie du livre) et la description de l’expérience amoureuse de ces adolescents (deuxième et troisième parties). L’auteur a en effet tenté une entreprise ambitieuse : rendre compte des rapports entre filles et garçons à la fois en tant que rapports de domination et rapports amoureux. Ajoutons : au sein d’une population en train de se faire, et donc difficile à objectiver, à classer, à faire témoigner. »

Lire l’article :

http://www.laviedesidees.fr/S-aimer-dans-les-banlieues.html


Partagez cet article :