Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Strasbourg : l’Europe et la presse écrite s’unissent pour rencontrer les jeunes
21e Semaine de la presse et des médias dans l’école
Dossier : Facebook, Twitter, YouTube... Les réseaux sociaux en classe
Internet et réseaux sociaux : regard d’un jeune sur des pratiques de jeunes

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les jeunes des quartiers prioritaires devant les politiques de jeunesse
La jeunesse dans la crise du CPE un an avant l’élection présidentielle de 2007
La perception de l’orientation scolaire et professionnelle par les parents d’élèves
Violences scolaires : constat, prévention et actions

> médias
Les écoles et le web social
Le "vrai du faux" pour décrypter l’info
Médias, jeunesse et société : des usages et des adultes
Premier festival des JT scolaires à Salies-de-Béarn (64)


Les 18-24 ans et l’information dans les médias

Extraits du Baromètre 2012 de confiance dans les médias (La Croix-TNS/Sofrès)
Mis en ligne le lundi 6 février 2012.

La quotidien La Croix publie chaque année un baromètre de confiance des médias, avec TNS/Sofrès. Le résultats détaillés de cette enquête [1] permettent d’extraire quelques données concernant les jeunes de 18-24 ans.

- Les 18-24 ans montrent globalement un intérêt moins important que la moyenne des répondants aux nouvelles données par les moyens d’information (presse, radio, télévision, Internet) 63% des 18-24 ans contre 71% pour la moyenne montrent un intérêt grand ou assez grand

- Concernant la crédibilité des médias, les principales différences concernent Internet ; A la question : "A propos des nouvelles que vous lisez sur Internet, est-ce que vous vous dites plutôt" ... :

La réponse : "Il y a sans doute pas mal de différences entre la façon dont les choses se sont passées et la façon dont Internet les montre" est fournie par 43% des 18-24 ans (contre 27% pour la moyenne de la population)

- Concernant le mode d’information principal et la 1ère réponse citée par les répondants : "De quelle manière principalement vous tenez-vous au courant de l’actualité nationale et internationale ? En premier ?" (total des réponses 100%)

Les 18-24 ans citent internet à 25% (12% pour la moyenne). La télévision reste néanmoins le premier médias utilisé par les 18-24 ans pour se tenir informé (58% contre 56% pour la moyenne)

Sur le même sujet mais en prenant en compte la totalité des réponses choisies (total supérieur à 100%) : "De quelle manière principalement vous tenez-vous au courant de l’actualité nationale et internationale ?" : 58% des 18/24 ans citent internet (30% pour la moyenne) ; la télévision reste là aussi le vecteur principal utilisé par les 18-24 ans (79%, contre 80% pour la moyenne de la population)

Des questions concernent par ailleurs, l’opinion sur le traitement des média de quelques grands évènements de 2011 : "Estimez-vous que les médias d’une façon générale, en 2011, ont trop parlé, pas assez ou comme il faut des choses suivantes ?" Les réponses des 18-24 ans se distinguent, notamment au sujet des événements suivants :

Les 18-24 ans estiment que les médias ont trop parlé de :

- La naissance de la fille de Nicolas et Carla Sarkozy : 56% des 18-24 ans contre 42% pour la moyenne des répondants.

Pour certains événements, les 18-24 ans répondent par ailleurs, qu’ils ne voient pas de quoi il s’agit, de manière plus significative que la moyenne des répondants :

- L’affaire Karachi : 33%, contre 20% pour la moyenne
- La tuerie de cet été sur l’île d’Utoeya, en Norvège : 22%, contre 11% pour la moyenne
- La libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit : 36% contre 25% pour la moyenne
- La mort de l’ancien président de la République Tchèque Vaclav Havel : 39%, contre 22% pour la moyenne
- Le mouvement des indignés : 41%, contre 32% pour la moyenne
- La reconnaissance de l’Etat palestinien par l’UNESCO : 28%, contre 18% pour la moyenne
- Le sommet de Durban sur le climat : 33%, contre 22% pour la moyenne (48% des 18-24 ans estiment néanmoins que les médias n’ont pas assez parlé de ce sujet)

Ressources jeunesse / G.Marquié

En savoir plus :

- Résultats :

http://www.tns-sofres.com/_assets/files/2012.01.19-baromedias.pdf

- Analyse (TNS/sofrès) :

http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/47706F4058C74A6EA8C951CDECFE9B20.aspx

- Consultez le rapport complet sur la confiance dans les médias

A lire aussi :

- Les Français font légèrement plus confiance aux médias (article, La Croix)

[1] Échantillon national de 1005 personnes représentatif de l’ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de TNS Sofres. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d’agglomération.


Partagez cet article :