Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



Le prix de la jeunesse au festival de Cannes

par Daniel Paris (organisateur du prix de 1987 à 2006)
Mis en ligne le lundi 3 octobre 2011.

Entré à la direction de la jeunesse et de la vie associative (plus tard « et de l’éducation populaire »), une des trois directions de l’administration centrale du ministère de la Jeunesse et des Sports, en juillet 1982, comme Conseiller technique pédagogique (CTP) spécialisé en cinéma. C’est en 1986 qu’il a été proposé à Daniel Paris d’intégrer le département des activités interministérielles (DAI) en tant que chargé de mission cinéma et audiovisuel, tout en lui confiant la charge du Prix de la jeunesse, cinq ans après sa création. [1]

Jusqu’en octobre 2006, [2], outre l’organisation et le développement du Prix de la jeunesse, le travail de Daniel Paris a consisté à soutenir et renforcer l’idée et la place du cinéma au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports...

Extrait du texte de Daniel Paris :

« Il m’a fallu plusieurs années avant d’être complètement convaincu de l’importance et de l’utilité du Prix de la jeunesse par rapport à l’action que je développais au sein du ministère.

Au moment d’en prendre en charge l’organisation, je connaissais déjà le festival de Cannes pour y être allé plusieurs fois, et j’avais émis de grandes réserves quant à l’intérêt pour un organisme public de dépenser du temps, de l’argent et de l’énergie pour une telle opération.

(...)

C’est après avoir reçu le courrier d’un juré, à la suite du prix 1991, que j’ai commencé à changer d’avis. Ce garçon, apprenti-charcutier, s’était montré très timide pendant le festival, semblant à la traîne des autres. Dans sa lettre, il m’annonçait son intention de reprendre ses études, précisant que grâce à l’expérience vécue à Cannes il était sorti d’une grave période de doute et de déprime.

Sa participation au Prix de la jeunesse était arrivée au bon moment. Il est aujourd’hui titulaire d’un master d’ingénierie culturelle. Je me souviens encore avec émotion de cette lettre, je m’étais dit alors que, oui, ce travail avec les jeunes n’était pas chose inutile. Pour beaucoup d’entre eux d’ailleurs, outre une expérience de vie intense et formatrice, cette immersion à Cannes a ouvert des portes professionnelles ou concrétisé des vocations. »

Télécharger le texte de Daniel Paris "Le prix de la jeunesse au festival de Cannes" (27 pages)

PDF - 203.9 ko
Le prix de la jeunesse au festival de Cannes
par Daniel Paris (organisateur du prix de 1987 à 2006)

[1] Jusqu’alors, le Prix avait été organisé par le Centre régional d’information jeunesse (CRIJ) de Nice-Côte d’Azur.

[2] date d’une mutation en Guadeloupe


Partagez cet article :