Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Les professionnels de la jeunesse : unité ou éclatement
La Région PACA aide les jeunes qui passent le BAFA
La CAF et la DDJS labellisent des "clubs jeunes"
Sept partenaires pour un protocole départemental jeunesse

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> témoignages
Les jeunes acteurs de la ville
le Programme européen jeunesse illustré
Un an après les violences urbaines de l’automne 2005 : qu’en ont dit les journaux lycéens
La politique du partenariat à petits pas

> inter-communal
Témoignages d’une politique jeunesse dans une communauté de communes
Un outil pour une politique enfance jeunesse intercommunale : le Sivu
Intercommunalité et famille : la place des jeunes
Mettre en œuvre une politique jeunesse sur les territoires : quels enjeux ?

> animation
Les trajectoires d’emploi des animateurs socioculturels
Structures d’animation en zones urbaines sensibles
Les étudiants animateurs : un petit boulot vocationnel
L’animation socio-culturelle : un objet scientifique ?

> collectivités territoriales
Mettre en œuvre une politique jeunesse sur les territoires : quels enjeux ?
Ma rentrée au collège
Bas-Rhin : un nouveau regard sur l’action départementale en faveur de la jeunesse
L’Information jeunesse : un maillon essentiel dans la construction d’un projet

> grand Sud-Ouest
Landes : un collégien, un portable, quel bilan après 5 ans ?
L’information des jeunes en Charente Maritime : résultats d’une observation
La participation des enfants et des jeunes dans les Centres de vacances et de loisirs
"Chaque voix compte" : des jeunes de la mission locale écrivent et montent sur scène

> information des jeunes
Printemps de la jeunesse à Bègles
Le logement des jeunes : une priorité du bureau information jeunesse
Cannes : présentation du bureau information jeunesse
Savoir s’informer, un enjeu pour l’autonomie des jeunes


Charente-Maritime

Le PAJ de St-Jean-d’Angély coordonne l’animation jeunesse dans la communauté de commune

Le pôle animation jeunesse regroupe six structures
Mis en ligne le mercredi 8 août 2007.

A St-Jean-d’Angély (17), le pôle animation jeunesse (PAJ) regroupe six structures et fonctionne depuis 5 ans. Il est reconnu par l’ensemble des acteurs et l’animation est perçue comme outil de développement. Le bureau information assure un lien essentiel entre le PAJ et les jeunes.

Le PAJ est un dispositif qui permet à six structures très différentes de mieux répondre aux besoins des jeunes avec qui elles travaillent.

Ces structures sont :
- la communauté de communes du canton de St Jean d’Angély (19 communes),
- la ville de St-Jean-d’Angély,
- la mission locale,
- le foyer du jeune travailleur
- le lycée général et technologique Audouin Dubreuil
- le lycée professionnel régional Blaise Pascal

Tous ces organismes ont la particularité de travailler avec des adolescents et/ou des jeunes adultes de 16 à 25 ans et d’avoir des professionnels pour l’animation. (Animateurs, conseillers, avec des statuts parfois très différents).

Le constat était qu’aucune de ces structures ne pouvaient mener des actions de fond et/ou d’envergure seule pour le public auquel elles s’adressaient.

Par ailleurs, peu des animateurs avaient la possibilité de s’appuyer sur une équipe pour un travail de fond. « Les animateurs restent encore trop souvent perçus comme ceux qui vont "occuper" voire "amuser" les jeunes pour éviter qu’ils ne dérangent ».

L’idée fut de permettre aux animateurs de ces structures de se rencontrer régulièrement pour mettre en commun leurs savoirs, leurs demandes, leurs projets. Ainsi encadrés par un animateur formé et expérimenté il fut possible de construire un projet pédagogique pour donner sens aux actions proposées.

Mais très vite il a fallu aller plus loin et mieux structurer cet outil. Une convention a donc été établie entre chacun des organismes, convention qui précise que tous les moyens humains, matériels et financiers pouvaient être mutualisés pour des actions "labellisées PAJ" c’est-à-dire portée par une structure mais ouverte aux autres.

Pour que ce dispositif fonctionne, trois instances ont été mises en place :

- Le groupe de pilotage constitué des responsables de ces structures. Il se retrouve 3 fois l’an pour valider le projet des animateurs, évaluer, et valider les comptes.
- L’équipe permanente constituée des animateurs qui se retrouve une fois par mois en réunion de concertation pour faire le point sur les actions en cours et effectuées, et proposer des animations à partir des demandes des jeunes. Elle se constitue aussi en groupe de travail de 3 ou 4 pour préparer, si besoin, des actions plus importantes ou rechercher comment aborder et créer des actions pour répondre à une problématique spécifique (c’est ainsi que des outils pédagogiques ont vu le jour dans le domaine de la prévention : “Dîner Quizz”, « soirées Mieux qu’à la TV » par exemple). Trois jours par an, l’équipe demande à un intervenant de venir l’aider à réfléchir ou à mieux appréhender un thème.
- Le groupe technique, (ou plus exactement les groupes techniques) mis en place pour les actions plus importantes (“Diner quizz” par exemple) constitué de partenaires ponctuels pour cette action.

Aujourd’hui, le PAJ à 5 ans, il est reconnu par les instances et l’animation est davantage perçue comme outil de développement. Ainsi, il nous arrive d’avoir des demandes d’intervention pour tel ou tel organisme : collèges, Pays travaillant avec des personnes âgées... afin que nous les aidions à réaliser des actions de sensibilisation avec nos outils.

Le bureau information jeunesse de St-Jean-d’Angély fonctionne sous la responsabilité de la communauté de communes. Il est présent au sein du PAJ. Le BIJ est le lieu où les jeunes peuvent venir trouver toutes les informations sur les animations mises en œuvre par le PAJ et dans ce cadre. Il est le seul organisme à paraître sur les affiches diffusées en ville.

L’intervention de son responsable lors des réunions de concertation aide l’ensemble des équipes à prendre plus globalement en compte les questions concernant tous les jeunes.

Jean-Pierre Fallou Responsable socio-éducatif Foyer du jeune travailleur 17400 St-Jean-d’Angély

Coordinateur du Pôle Animation Jeunesse

Informations complémentaires :

Structures jeunesse de St Jean d’Angely

- http://www.angely.net/01-VIVRE/06-Emploi/01-Structures_d_accueil/index.php


Partagez cet article :