Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



Le numérique chez les collégiens scolarisés en zone prioritaire

Enquête AFEV / Trajectoires Réflex
Mis en ligne le vendredi 23 septembre 2016.

Réalisée en mai-juin 2016, une enquête menée par l’AFEV et Trajectoires Réflex auprès de jeunes de 11 à 13 ans scolarisés en Réseau d’éducation prioritaire permet d’en savoir un peu sur les équipements et pratiques numériques de 548 jeunes collégiens interrogés.

Le rapport de l’enquête indique que les collégiens sont nombreux à disposer d’un ordinateur au domicile (87%) et d’une connexion wifi (98%).

JPEG - 31.5 ko
TRAJECTOIRES REFLEX > Le numérique chez les collégiens scolarisés en réseau d’éducation prioritaire >2016

Ces chiffres sont assez proches de ceux du Crédoc diffusés en fin d’année dernière si l’on considère les "12-17 ans" (cette catégorie d’âge dispose à 97% d’un ordinateur à domicile, à 98% d’une connexion internet). Peut-on en conclure que le problème de la fracture en matière d’équipement soit résolue ? Pour Trajectoires réflex : "il n’existe pas à ce titre de fracture numérique des quartiers prioritaires concernant l’accès aux nouvelles technologies". Cette analyse est pourtant à relativiser. En effet, seuls 45% des répondants de l’enquête AFEV/Trajectoires déclarent disposer d’un ordinateur personnel, ce qui change la donne dans l’accès à certaines formes d’informations pour celles et ceux moins équipés personnellement.

De même, concernant le Smartphone, si 86% des collégiens déclarent posséder un téléphone portable (et parmi ces derniers, posséder un Smartphone à 94%), près des 2/3 des jeunes qui ont un Smartphone sont connectés à Internet uniquement via le wifi. Ils peuvent donc plus difficilement avoir accès à Internet en mobilité.

Une étude récente réalisée par l’INJEP [1], sur le parcours d’information des jeunes et les interactions entre le physique et le numérique nous montre ainsi (chez des jeunes un peu plus âgés que dans cette enquête), que les pratiques des jeunes qui n’ont pas d’ordinateur personnel sont plus contraintes et que l’utilisation d’un smartphone ou même d’une tablette se fait souvent par défaut.

Parmi les autres enseignements de l’enquête Afev/Trajectoires réflex, à noter aussi que si les pratiques des jeunes sur Internet concernent en priorité : les réseaux sociaux (les 3/4 des 11/13 ans interrogés sont inscrits [2] sur un réseau social), l’écoute de la musique (85%), la consultation de vidéos (85%) ; 60% des jeunes répondants déclarent faire des recherches scolaires sur Internet (Wikipédia est notamment utilisé par 42% des répondants).

JPEG - 42.2 ko
TRAJECTOIRES REFLEX > Le numérique chez les collégiens scolarisés en réseau d’éducation prioritaire >2016

Les auteurs du rapport rappellent l’importance de l’accompagnement et de l’encadrement et abordent notamment le rôle des parents. Ils estiment qu’une partie importante des collégiens interrogés sont accompagnés par leurs parents dans leur utilisation d’Internet ou de leurs équipements numérique. A la question : "Est-ce qu’il t’arrive d’utiliser Internet avec l’un de tes parents ?" 62% des jeunes répondent "oui". Il arrive à 69% des jeunes de montrer à l’un des parents des choses vues sur Internet. ET 79% des jeunes déclarent avoir "plutôt tendance à croire" leurs parents (11% citent les professeurs et 7% Internet).

JPEG - 26.2 ko
TRAJECTOIRES REFLEX > Le numérique chez les collégiens scolarisés en réseau d’éducation prioritaire >2016

Gérard Marquié

Pour en savoir plus :
- sur l’enquête AFEV / Trajectoires réflex : Le numérique chez les collégiens scolarisés en Réseau d’éducation prioritaire
- la journée du refus de l’échec scolaire organisée sur le thème : "le numérique contre l’échec scolaire" : sur le site http://www.refusechecscolaire.org/
- Contributions sur le site Lab’AFEV

[1] Cette étude fait l’objet d’un numéro de "Jeunesses, études, Synthèses" édité par l’INJEP, octobre 2016, ainsi que d’un rapport mis en ligne (oct. 2016) sur le site INJEP.

[2] Pour mémoire, l’âge minimum requis pour utiliser Facebook est de 13 ans.


Partagez cet article :