Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Aquitaine : La place du réseau information jeunesse dans les politiques éducatives locales
Des jeunes haut-normands à découvrir
Savoir s’informer, un enjeu pour l’autonomie des jeunes
Un guide "anti galère" pour les jeunes du Val d’Oise

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> fiches expériences
Le conseil des enfants de Savigny-le-Temple
la "réussite éducative : pour permettre à l’enfant d’être acteur de son parcours"
50 actions pour l’insertion des jeunes
Le logement des jeunes : une priorité du bureau information jeunesse

> grand Sud-Ouest
La participation des enfants et des jeunes dans les Centres de vacances et de loisirs
Montpellier : Une école sans notes et sans reproches
Charente Maritime : quelles perspectives pour l’information jeunesse ?
"Allô Allô cinéma cadeau" : cinéma contre sida - un Défi jeunes

> information des jeunes
La dixième année du numéro vert "info’jeunes"
Information des jeunes : l’enjeu du partenariat local
A Montbazon, le PIJ structure la politique de jeunesse de la communauté de commune
Nord-Pas de Calais : Semaine de la Solidarité Internationale

> partenariat
Ecole et famille : institutions rivales ou complémentaires ?
Défi de l’Yonne : des projets de jeunes aux couleurs du monde
Pays d’Ancenis : des jeunes découvrent l’entreprise
Calvados : Quelles politiques territoriales enfance jeunesse ?

> santé
Un DVD sur la prévention des toxicomanies
Finistère : Que faire pour les jeunes ? Quelle politique jeunesse ?
La santé des ados au collège
Adulte-ado, une question de relation


Saint Jean d’Angely

Le dîner quizz : pour que l’information des jeunes rencontre son public

Mis en ligne le samedi 15 décembre 2007.

« L’information avait été transmise. Nous avions mis les moyens pour que les jeunes soient informés. Moults plaquettes, documents d’information ... avaient été réalisés. On avait même fait un blogue !. »

Combien de fois a t-on pu entendre ce type de propos "d’adultes" qui estiment qu’une fois l’information transmise, "le boulot est fait !". Quel impact sur le public, quelle appropriation, quelles conséquences. Telles sont les questions que se posent les professionnels de la jeunesse.

Comment animer l’information pour qu’elle ait des chances d’atteindre le public visé par telle ou telle action de sensibilisation sur des thèmes sensibles touchant aux addictions ou comportements à risques ? Comment rencontrer son public ?

Ressources jeunesse propose d’ouvrir ce dossier par la présentation d’une initiative mise en place à St Jean d’Angely par le pôle animation jeunesse [1] et son responsable Jean-Pierre Falou.

Ressources jeunesse

Le dîner quizz mode d’emploi :

JPEG - 76.2 ko
50 jeunes de 16 à 30 ans, des scolaires et jeunes travailleurs et 6 intervenants ont participé au dîner quizz du 6 décembre

Le Dîner Quizz est composé de 5 éléments indissociables :


-  une sortie pour un repas
-  un jeu « quizz »
-  des équipes avec animateurs et jokers
-  une mise en situation
-  des possibilités pour aller plus loin.

Si l’un de ceux-ci manque ; nous ne sommes plus dans la démarche d’un Dîner Quizz.

Présentation de l’outil

Une sortie pour un repas

- Aller à un Dîner Quizz, c’est « sortir ». Il importe que le dîner soit bon, attention à la qualité du menu et de la présentation : Apéritif, alcool ? ( toutes ces questions sont à prendre en compte pour la qualité de la soirée)
- servi dans un cadre agréable : l’idéal est un restaurant où il est facile de se déplacer entre les tables et de bien séparer celles-ci les une des autres.

- et inhabituel si on est dans le self du lycée il faut le transformer mais surtout pas en hall d’exposition sur le thème aborder ! Toutes les affiches dites de prévention sont à bannir ! Mettons plutôt des nappes et des fleurs sur les tables.

JPEG - 43.4 ko
une sortie pour un repas, un jeu « quizz », des équipes avec animateurs et jokers...

Un jeu « quizz » :

Qui dit jeu dit : équipe, points, cadeaux, règle, arbitre, jokers, rythme

Tous ces ingrédients sont présents dans un Dîner Quizz et dans le Quizz lui même qui veut aborder le plus d’aspect possible du sujet en 20 questions et 1 heure !

ex. pour les Toxicomanies :

-  les différents produits
-  les causes de consommation
-  la législation en cours
-  les possibilités d’en parler
-  etc.

Des équipes avec animateurs et jokers :

En invitant les jeunes à un Dîner Quizz il faut que les animateurs soient clairs :

- Nous ne les contraignons pas à venir à une « soirée prévention » mais nous les Invitons à une « soirée plaisir »

- Dans cet esprit, les équipes sont composées de copains et copines. Il ne sert à rien de vouloir imposer des équipes : entre potes, ils échangent plus vite et les débats ont quand même lieu

- Les animateurs (1 par table et donc 1 par équipe) sont des personnes qui vivent au quotidien avec ces jeunes. -Animateurs, surveillants, CPE, correspondants mission locale…- Ils ont pour rôles de gérer le temps, de veiller à ce que chacun s’exprime et à écouter.

Les jokers également : un à chaque table, sont les spécialistes locaux du thème (médecin, gendarme, assistante sociale, sous-préfet etc.) Ils peuvent aider l’animateur lors des mini débats pour répondre aux questions du Quizz sans bien entendu donner la réponse sauf si l’une des équipes sollicite, comme la règle le lui permet (deux fois, un joker).

Ces acteurs et partenaires locaux sont indispensables pour la réussite de cette animation. Plus ils se taisent et écoutent, meilleurs ils sont !

Une mise en situation :

Après le jeu du Quizz où généralement les équipe répondent « bien », ce qui prouve qu’elles ont une assez bonne connaissance « intellectuelle » ou « rationnelle » du sujet abordé, des enjeux, des dérives et de leurs conséquences,

Après une pause (cigarette, pipi, mais aussi contact avec tel ou tel joker), Un nouveau jeu est proposé pendant 30 à 40minutes. Il s’agit de suggérer des solutions à une situation concrète et de les justifier.

Nous ne travaillons plus dans le rationnel mais l’irrationnel, autrement dit ce qui nous fait souvent agir « pour de vrai ».

Dans cette phase, animateurs et jokers sont vraiment les « titilleurs », les empêcheurs de bâcler la question en 3 minutes. De nouvelles complicités entre participent et jokers naissent souvent lors de cette épreuve.

JPEG - 55.1 ko
...une mise en situation, des possibilités pour aller plus loin...

Des possibilités pour aller plus loin :

A l’issue de la soirée, après le compte des points du Quizz et la mise en situation, nous procédons à la remise :

-  des cadeaux (objets ou bons d’achats en lien si possible avec le thème) ;
-  d’un « diplôme » de participation ;
-  d’une enveloppe contenant les documents qui nous ont permis de formuler les différentes questions, autrement dit les brochures que tout le monde trouve dans les « espaces de préventions » et qui ne sont que rarement pris par les jeunes.

A chaque fois, c’est la même ambiance qui se crée au moment de la remise de cette enveloppe : celle d’un matin de Noël quand chacun découvre son cadeau et s’empresse de le montrer aux autres !

C’est aussi le moment où chaque joker et animateur rappellent qu’ils sont disponibles pour poursuivre une discussion, approfondir un point ou aider à créer une nouvelle animation.

Une contribution de Jean-Pierre Fallou, responsable du Pôle animation jeunesse de St Jean d’Angely :

- fjt.stjeandy@wanadoo.fr

- Le pôle animation jeunesse de St Jean d’Angely

[1] Le pôle animation jeunesse (PAJ) regroupe 6 structures : la communauté de communes du canton de St Jean d’Angély (19 communes), la Ville de St-Jean-d’Angély, la mission locale, le foyer du jeune travailleur, le lycée général et technologique Audouin Dubreuil, le lycée professionnel régional Blaise Pascal


Partagez cet article :