Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

400 jeunes auteurs et 30 films sur la prévention
Service civil volontaire : quel impact sur les jeunes ?
Semaines mosellanes d’éducation contre les discriminations
La participation des jeunes autour d’un événement ponctuel, et dans le contexte associatif

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> départemental
Le réseau Information jeunesse fête ses dix ans de coordination
"Coup de jeune" en Finistère ! : Kaléidoscope des initiatives jeunes
Jeunesse, éducation populaire et politiques publiques
Au lycée, au collège et dans la cité

> colloques, séminaires
Patrice Huerre : "L’absentéisme scolaire, mieux le comprendre pour mieux y répondre"
L’Egalité des chance au delà des mots
L’éducation populaire au tournant du 21e siècle
L’adolescence dans tous ses états …

> grand Ouest
"FMR", une radio faite par des jeunes
Pays d’Ancenis : des jeunes découvrent l’entreprise
Jeunes de 16 à 18 ans : Un dispositif "argent de poche" piloté par un Point info jeunesse
Le projet éducatif local évalué

> participation
La participation des jeunes à partir de l’action
Un Conseil régional Jeunes plus représentatif des jeunesses
Enfants à la colo : Courcelles, une pédagogie de la liberté
Être français ?


Sarthe

« La participation des jeunes dans leur territoire : un atout pour une politique jeunesse ? »

61è carrefour des politiques jeunesse de la Sarthe
Mis en ligne le mardi 23 mai 2006.

Cette année, pour la première fois, la direction départementale jeunesse et sports de la Sarthe a proposé une rencontre destinée à tous les acteurs des politiques jeunesse du département.

En effet, comme dans le reste de la France, de nombreuses collectivités locales mettent en place ou réfléchissent à des politiques en faveurs des adolescents et des jeunes adultes. Ces politiques répondent à des préoccupations d’actualité importantes. Souvent, les jeunes déroutent, inquiètent, et on ne sait quoi faire d’eux, ni comment faire avec eux.

Pourtant, des initiatives sont menées un peu partout. Elles font apparaître des réussites, comme des difficultés. Ces actions mises en place répondent-elles aux objectifs des politiques jeunesse ? Répondent-elles aux besoins des jeunes ? Aux besoins des collectivités ? Comment les animateurs peuvent-ils parvenir à concilier leurs différentes fonctions, en lien étroit avec la commande politique ?

JPEG - 62.2 ko
élus et professionnels de la jeunesse le 15 mai à Mulsanne

Toutes ces questions invitent finalement à repenser la place que l’on souhaite donner aux jeunes dans la vie de leur territoire. La DDJS a donc décidé, en partenariat avec l’association amicale des maires et adjoints de la Sarthe, ainsi que la caisse d’allocations familiales de la Sarthe, de proposer de se rencontrer sur ce thème riche de la participation des jeunes, autour d’une conférence et d’une table-ronde. Elle s’est tenue le 15 mai 2006, au centre socio-culturel Simone Signoret, de Mulsanne, dans la banlieue du Mans.

Une conférence de Chantal de Linarès : « un espace jeune : pourquoi ? comment ? »

Chantal de Linarès est Conseillère d’Education Populaire et de Jeunesse à l’Unité de recherche des études et de la formation de l’Injep (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire). Son domaine de recherche couvre les politiques jeunesse. Elle a participé à une expérience sur les accueils de jeunes conduite par le ministère de la Jeunesse, des sports et de la vie associative.

Chantal de Linarès s’est appuyée à la fois sur les analyses des sociologues, qui montrent l’évolution de la jeunesse (ou des jeunesses) aujourd’hui, et sur l’observation du fonctionnement d’accueils de jeunes. Elle a notamment insisté sur l’importante pour les élus et les professionnels d’avoir le même référentiel.

Une table-ronde : « quelle implication des jeunes dans la vie locale ? »

Animée par Patrick Bonnain, Conseiller à la DDJS 72 , Cette table-ronde a été l’occasion de valoriser trois actions menées dans le département, qui ont toutes trois eues un impact positif sur le territoire. Emilie Mariot a décrit comment l’association Concordia a lancé des chantiers de jeunes, dans lequel s’inscrivent des jeunes du monde entier. A Fresnay-sur-Sarthe, par exemple, ils ont réalisés des aménagements de sentier pédestre au bord de la rivière. Les jeunes de la commune ont d’ailleurs été impliqué dans ce projet grâce aux animateurs locaux.

Un autre exemple de participation des jeunes a été proposé par la commune de La Suze, qui a souhaité mettre en place un Conseil municipal de jeunes. Jean-Michel Hervé, adjoint au maire, et Arnaud Guittet, directeur de l’association La Coulée Douce, chargée du fonctionnement, ont pu nous en expliquer le fonctionnement, les réussites et difficultés. Caroline Carrère, de l’Anacej, a pu mettre en perspective son fonctionnement avec ce qui se fait en France.

La commune de La Flèche a aussi été le théâtre d’un projet de réalisation de skate-park développé par des jeunes avec le soutien du service d’information jeunesse de la commune, représenté par Christine Arches. Ces jeunes se sont d’ailleurs constitués depuis en association « Bump Krew », et a gagné le soutien pédagogique, logistique et financier de la ville de La Flèche.

Au total près de 110 personnes ont participé à cette journée de rencontre, qui fut riche en échange, dont un quart d’élus des collectivités locales. Cette journée, placée sous le triple patronage de la DDJS, de la CAF et de l’Association des Maires a connu un succès, qui, nous l’espérons, sera le moteur d’une véritable mutualisation des énergies du département.

Xavier Lefeuvre  [1]

[1] Conseiller d’éducation populaire et de jeunesse, DDJS de la Sarthe


Partagez cet article :