Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Filles et garçons sur le chemin de l’égalité, de l’école à l’enseignement supérieur
Ghetto urbain
Y a t-il encore une place pour les jeunes ? Y en a t-il déjà eu une ?
Quels projets pour quels publics jeunes ?

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> départemental
La CAF et la DDJS labellisent des "clubs jeunes"
Une consultation des collégiens et d’acteurs de l’éducation par le conseil général
La mobilité européenne : une étape vers l’autonomie des jeunes en insertion ?
50 actions pour l’insertion des jeunes

> rencontres
« Les consultations de la jeunesse, un outil pour l’action publique ? 1966-1994 »
Table-ronde : Orientation, les pratiques d’information des jeunes changent la donne
L’absentéisme ferait-il progresser l’école ?
Rencontre de la presse écrite et des jeunes au Mans

> national
Le CNJ fait des propositions au Parlement
Les politiques de l’orientation scolaire et professionnelle
Deux appels à projets 2009 du programme "santé des jeunes" de la Fondation de France
38 projets citoyens récompensés par la Fondation Dexia

> collectivités territoriales
Ma rentrée au collège
Hauts-de-Seine : des assises départementales de la jeunesse de janvier à septembre 2009
Un appel à projet pour les 16-30 ans : "prévention et lutte contre toutes les discriminations"
Le congrès national de l’Anacej en vidéo

> grand Sud-Est
Digne les bains (04) : "Culture Jeunesse & Territoires"
Recherche d’information en ligne : une action dans un lycée professionnel
Paradoxes autour de la participation
Mieux impliquer les jeunes dans des actions de solidarité internationale


Cinq années de rencontres "neujpro" dans l’Allier

La montée en puissance des politiques territoriales de jeunesse

Mis en ligne le lundi 16 octobre 2006.

Les 9, 10 et 11 octobre s’est tenue la 5è édition de Neujpro, rencontres des professionnels de jeunesse organisées par le Conseil général de l’Allier avec le concours de l’INJEP.

Cette 5è édition a réuni 350 personnes et a été l’occasion de faire un bilan de la montée en puissance des politiques territoriales de jeunese qu’en quelque sorte, ces cinq années de Neujpro ont accompagnée dans ses interrogations, ses réflexions, ses enjeux.

Ces cinq années ont été également le temps de l’émergence d’une nouvelle catégorie, celle des professionnels de jeunesse, qui vient aujourd’hui en partie se substituer aux notions plus anciennes d’animateurs et de cadres de jeunesse. Elle reflète la montée en puissance au sein des collectivités des services de jeunesse, traduction concréte de la place croissane des collectivités dans les politiques de jeunesse.

Une quarantaine de villes présentes à Neujpro 2006

En ce qui concerne la participation à cette cinquiéme édition on notera une part plus importante de communes. Alors que l’an dernier seul une vingtaine de villes participaient au carrefour des communes, elles étaient cette année une bonne quarantaine. On a également enregistré dans l’ensemble des débats à un investissement plus grand des associations qu’il s’agisse d’associations locales ou de grands résseaux.

Si comme les années précédantes une large place a été encore faite à toutes les questions qui tournent autour de l’inscription des jeunes dans la vie de la cité on a également assisté à la confirmation ou à l’émergence de nouvelles thématiques :
- importance des questions d’adolescence comme question politique et ne relevant pas seulement de la psychologie,
- problèmes des relations entre collectivités et associations qui ont cristallisé de nombreux débats,
- affleurement dans des termes nouveaux de la question de la parentalité.

Des réunions prévues dans le Val d’Oise, à Montélimar et Montbéliard

Dans le prolongement de Neujpro, continuerons à se tenir des réunions réguliéres du réseau des départements. La prochaine rencontre aura lieu début février dans le Val d’Oise. Une nouveauté : dores et déjà a été arrêté le principe d’une réunion des villes, courant janvier à Montélimar, et courant avril à Montbéliard.

Jean-Claude Richez


Partagez cet article :