Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Carte scolaire et aménagement des territoires
L’école doit trouver un nouveau modèle
L’insertion des jeunes sans diplômes
Collège : "Le manque d’appétence pour l’espace scolaire est toujours aussi notable"

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Isère : l’Information Jeunesse dans les politiques territoriales de la jeunesse
Engagement : un regain d’intérêt des jeunes pour la politique
Les enfants et leurs réussites. Les enjeux de la complémentarité éducative
Place des adultes dans les choix d’orientation des lycéens

> articles, rapports
Les jeunes, un atout pour l’Alsace
Enquête sur les rythmes scolaires à Issy les Moulineaux
Promotion et accompagnement de la vie associative : 14 recommandations
Reconnaître l’expérience bénévole dès le collège

> apprentissage, enseignement professionnel
L’enseignement professionnel victime de l’académisme à la française
L’enseignement professionnel : enjeux et tensions
Contrat d’apprentissage, les raisons de la rupture
Les apprentis en 2009 : une insertion professionnelle plus difficile


La lutte contre le décrochage scolaire dans les lycées professionnels

article extrait d’un n° des Cahiers pédagogiques "Au lycée professionnel"
Mis en ligne le dimanche 7 novembre 2010.

Cet article a été rédigé à partir d’une enquête menée auprès de personnes chargées de la mise en œuvre d’un dispositif de « cellules de veille, d’accueil et de suivi » dans des lycées professionnels, et montre comment une orientation nationale est traduite dans une académie.

Extrait :

« Trois leviers d’actions ont été identifiés. Le premier est lié à l’information, pour agir sur les représentations autour de la formation, ses contenus, l’entreprise, le métier. Ces représentations peuvent induire chez l’élève, le sentiment de ne pas toujours être à la place qu’il aurait souhaitée, avec parfois, le sentiment d’une orientation par défaut et dévalorisée.

Le second levier d’action concerne l’accueil de l’élève qui entre en formation, grâce à des actions qui vont apporter du sens à sa formation, une meilleure compréhension des objectifs et lui permettre de se projeter vers l’avenir.

Le troisième levier vise l’accompagnement en favorisant l’adhésion de l’élève à sa formation et en donnant du sens aux apprentissages. L’objectif est d’amener l’élève jusqu’au bout de son parcours de formation et de le mettre en situation de réussite.

L’observation montre qu’un grand nombre d’actions étaient mises en œuvre dans les établissements, mais souvent portées par des initiatives individuelles, et donc fragiles. L’objectif est donc de construire une action plus partagée, plus collective en permettant de croiser les regards sur la situation de l’élève. »

Lire l’article :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php ?article7074

- Consulter le dossier (n°484 des Cahiers pédagogiques)

« Comment travaille-t-on, enseignants et élèves, dans les lycées professionnels ? Comment fait-on :

- avec des publics souvent fâchés avec l’école, pas toujours convaincus par les perspectives d’orientation professionnelle qu’on leur propose, parfois décrocheurs ?
- avec de nouvelles prescriptions comme l’accompagnement personnalisé, le contrôle en cours de formation ?
- avec des ambitions de formation importantes, indispensables pour une économie moderne, mais bien difficiles à tenir dans le cadre du nouveau bac pro en trois ans ? Les nombreux témoignages de ce dossier montrent le LP comme un lieu d’effervescence.... Si nul ne nie les difficultés et les inquiétudes, c’est bien l’optimisme de l’action qui domine ! »


Partagez cet article :