Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



Provence-Alpes-Côte d’Azur

La Région PACA aide les jeunes qui passent le BAFA

Mis en ligne le mardi 18 avril 2006.

Le conseil régional a pu observer que « 15 000 jeunes de Provence-Alpes-Côte d’Azur s’inscrivent chaque année aux épreuves du BAFA qui comportent 3 modules (théorique, pratique, approfondissement) et qu’ils ne sont que 4 000 en fin de cursus, soit une déperdition de plus de 70 % ? L’une des raisons : le coût élevé des frais d’inscription au dernier module. »

Attentive à ne pas modifier l’équilibre des aides allouées au BAFA sous conditions de revenus par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a soumis au vote des élus, lors de la dernière assemblée plénière fin mars, deux propositions :

- Allouer une bourse régionale spécifique au module d’approfondissement du BAFA pour les jeunes ne bénéficiant que de l’aide de la CNAF (Caisse Nationale d’Allocations familiales) attribuée de manière systématique à l’ensemble des stagiaires.

- Permettre aux structures adhérentes au Fonds de Solidarité et de Promotion de la Vie Associatives - signataires de la convention d’objectif triennale passée avec la Région au titre de leur fonction de tête de réseau des mouvements d’éducation populaire et de jeunesse - d’allouer pour le compte de la Région aux élèves du stage d’approfondissement cette aide d’un montant de 150 euros pour les stagiaires en pension complète et de 70 euros pour ceux en ½ pension.

Pour le conseil régional, « cette mesure fait suite aux travaux menés avec les têtes de réseaux associatifs des différents mouvements d’éducation populaire et de jeunesse de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces associations, confrontées au quotidien à la problématique de participation et d’insertion des habitants, ont constaté dans le secteur de l’animation volontaire et intermédiaire, un déficit chronique du nombre de jeunes lauréats au regard des demandes constantes des centres de vacances et de loisirs. »

source : site du conseil régional PACA


Partagez cet article :