Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

L’école démocratique : vers un renoncement politique
Collège : "Le manque d’appétence pour l’espace scolaire est toujours aussi notable"
Se former tout au long de sa vie d’adulte
Les 10 ans du programme Pourquoi pas moi de l’Essec

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> colloques, séminaires
Lycéens décrocheurs, raccrocheurs d’école
Les faux-semblants du « mérite »
Construire un projet éditorial en ligne : une éducation critique à Internet
Patrice Huerre : "L’absentéisme scolaire, mieux le comprendre pour mieux y répondre"

> rencontres
Journée du refus de l’échec scolaire 2009 à Paris : les débats en vidéo
Premier festival des JT scolaires à Salies-de-Béarn (64)
La Machine à trier : comment la France divise sa jeunesse
Neujpro 2007 : vers quelle éducation partagée ?

> zones prioritaires
Solidarités numériques et politique de la ville : un levier pour réduire les inégalités
La vie juvénile de rue et de cité lors des émeutes de novembre 2005
Les jeunes acteurs de la ville
Jeunes de rue et trafic de stups


L’évaluation par compétences pour donner plus de sens à l’école

Compte rendu d’une rencontre de l’OZP
Mis en ligne le lundi 7 février 2011.

Compte rendu d’une rencontre organisée par l’OZP (Observatoire des zones prioritaires) : marquée par « une opposition ou une tension entre d’une part des témoignages forts et positifs pour une approche par compétences de l’enseignement et des évaluations et d’autre part le constat que beaucoup d’enseignants ne se sont pas appropriés cette approche et des critiques fortes et diverses sur la validation des compétences dans le cadre de la mise en œuvre du socle commun. »

- Documents de la réunion publique et des interventions du 12 janvier 2011 lors de la journée de l’OZP

Extrait du compte rendu de l’intervention de Oihandi Bordonaba Professeur référent école-collège :

« En ce qui concerne les difficultés des élèves et surtout le regard qu’ils portent sur leurs difficultés : mes élèves ont progressivement formulé leurs demandes d’aide de façon plus précise. Passant du désarmant : « je n’ai rien compris » à « je rencontre des difficultés pour comparer des décimaux », expression d’un besoin précis qui peut, lui, trouver une réponse.
- Le statut de l’erreur a changé ; les élèves ont envisagé celle-ci différemment et ont peu à peu compris l’intérêt d’analyser ses erreurs pour progresser. » (...)

- Texte de l’intervention de Oihandi Bordonaba sur le site de l’OZP

- ...Au sommaire de la lettre d’information de l’OZP de février 2011


Partagez cet article :