Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



L’égalité des chances, consensuelle et conservatrice ?

Mis en ligne le samedi 2 janvier 2010.

Pour la sociologue Marie Duru-Bellat, la mise en avant d’une nouvelle « méritocratie » des quartiers renforce la fonction de sélection de l’école sans apporter de réponse aux inégalités sociales qui, plus que jamais, influent sur le parcours scolaire.

« Le mérite est une valeur en hausse, comme le montre notamment l’actualité politique. La formule de Nicolas Sarkozy "travailler plus pour gagner plus" résume une idéologie qui met en exergue la responsabilité personnelle de chacun dans sa réussite sociale.

On retrouve cette thématique du mérite dans nombre de mesures prises depuis 2007, qu’il s’agisse de la « prime au mérite » offerte à certains bacheliers ou de l’avancement au mérite que l’on tente de promouvoir dans la fonction publique. »...

Lire la suite dans le numéro 20 de "Volontaires" (page 3), journal de l’Afev.

http://www.afev.fr/volontaires_feuilleter/volontaires_20/volontaires_20.pdf

Au sommaire également de ce numéro :

- L’égalité des chances, un miroir aux alouettes ? par Christophe Paris

« Injuste socialement, la concentration des politiques publiques d’éducation sur une élite des quartiers ne répond pas au besoin global d’élévation des qualifications pour notre société » ...

- Le retour de l’idéologie du don par Bernard Bier

De l’exigence d’une réussite pour tous à la mise en responsabilité individuelle : Bernard Bier, chargé d’études à l’Injep, revient sur les évolutions récentes des principes fondateurs de notre système scolaire.


Partagez cet article :