Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Pour un service public d’éducation « élitaire pour tous »
Le projet éducatif local évalué
École, milieux et territoire
Suresnes (Hauts-de-Seine) : Prévention des conduites addictives

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Ecole et Familles populaires : une nécessaire communauté éducative au niveau local
« La téci » : Lieu de confinement pour une jeunesse en attente de socialisation
Internet mobile : percée et disparités
L’Internet juvénile : forte intensité et diversité des usages

> école
L’accompagnement à la scolarité dans le cadre des programmes de réussite éducative
Twitter et le numérique dans le champ éducatif
La Refondation de l’Ecole : une Loi, et après ?
Médias et questions éducatives

> éducation partagée
La famille et l’école, de nouvelles alliances éducatives
L’accompagnement, une idée neuve en éducation
La Réussite éducative : au delà du dispositif
Rythmes scolaires : Une équation impossible ?


intervention

L’accompagnement : quels enjeux ?

Mis en ligne le samedi 2 août 2008.

Une intervention de Bernard Bier dans le cadre des rencontres nationales de l’accompagnement organisées par le GFEN les 5 et 6 avril 2008 (Groupement français d’éducation nouvelle) à St-Denis. L’intervenant y propose notamment de "sortir du scolaro-centrisme".

Pour Bernard Bier (chargé d’études à l’Injep et membre du CA de l’OZP [1] ), il est notamment nécessaire « d’interroger les terminologies qui persistent à s’inscrire dans un découpage en termes de « scolaire », « périscolaire », « extrascolaire » : cette centration sur l’école, héritage d’une histoire nationale, entraîne bien des confusions chez les acteurs qui n’en sont pas et peut expliquer en partie des dérives d’un soutien ou d’un accompagnement scolaire improvisé.

Mieux vaudrait parler en termes d’ « éducation formelle », « non formelle », « informelle », chacune ayant sa place, sa légitimité, appelant des situations, des contenus, des pratiques spécifiques. Une telle approche implique alors le respect du territoire et des compétences de chacun - dont on sait qu’elles sont une des clés d’une coopération réussie. Mais aussi une réflexion autour d’objectifs communs, à, partir de diagnostics et de projets partagés. »

Télécharger le texte de l’intervention (7 pages) paru dans la revue "Dialogue" :

PDF - 144.4 ko
Bernard Bier - l’accompagnement : quels enjeux ?

Sommaire de la revue "Dialogue" :

PDF - 148.2 ko
sommaire de la revue "dialogue" n°129-130

Compte rendu des rencontres à lire aussi sur le site du Café pédagogique :

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/GFENAide.aspx

[1] Observatoire des Zones prioritaires


Partagez cet article :