Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Bourgogne : Des kiosques dans les lycées pour une éducation à la citoyenneté
"FMR", une radio faite par des jeunes
83% d’internautes en France
Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Une enquête sur les stratégies d’accès à l’information des jeunes de 16 à 30 ans
Ecole et Familles populaires : une nécessaire communauté éducative au niveau local
Les effets des pratiques pédagogiques sur les apprentissages
"18-25 ans : portrait d’une génération"

> Internet
Smartphone : forte progression du taux d’équipement chez les adolescents
Quel utilisateur d’internet êtes-vous ?
Jeunesses 2.0 : les pratiques relationnelles au cœur des médias sociaux
Un site pour soutenir l’entrée des jeunes dans la culture de projet


Essor du smartphone et des usages d’internet

Synthèse du baromètre numérique 2016 du Crédoc (1er article)
Mis en ligne le mardi 13 décembre 2016.

Chaque année, le Crédoc réalise une intéressante enquête [1] sur la diffusion des technologies de l’information dans la société française. Le rapport intitulé : "Baromètre du numérique 2016" analyse les résultats d’une enquête menée en juin 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 2213 personnes (dont 203 jeunes de 12 à 17 ans) interrogées « en face à face » à leur domicile.

Deux types de questionnaires ont été administrés pour le bon déroulement de l’enquête : le premier à destination des individus âgés de 18 ans et plus ; le second visant exclusivement les 12-17 ans.

Dans ce premier article, nous vous présentons quelques axes forts de ce rapport 2016. Nous reviendrons par la suite sur des spécificités concernant les jeunes.

Les principaux enseignements du baromètre numérique 2016 :

- L’équipement en ordinateur est relativement stable depuis 2012 (82%) tandis que la proportion de connexion à internet à domicile affiche une progression continue (85%, +2 points). Ce sont surtout les équipements nomades, tablettes tactiles et smartphones, qui se démocratisent à un rythme soutenu, respectivement +5 points et +7 points.

- Peu à peu le smartphone prend la place du téléphone mobile classique

Si la possession de cet équipement est corrélé à l’âge, il l’est aussi fortement au niveau de diplôme :

Taux d’équipement en smartphone en fonction de l’âge, du diplôme (Champ : ensemble de la population de 12 ans et plus, en %)

Source : CREDOC, Enquêtes sur les « Conditions de vie et les Aspirations ».

A noter que si la possession de smartphone progresse de manière importante, nous ne disposons pas d’information sur la qualité de ces derniers et la nature des abonnements possédés. Ces deux éléments impactant pourtant sur la diversité et la complexité des pratiques qui peuvent être réalisées.

Concernant les usages sur un terminal mobile proposés dans l’enquête, sont notamment plus particulièrement cités :
- la navigation sur internet : 55% des répondants
- le téléchargement d’applications : 48% des répondants,
- la géolocalisation (42%) et le visionnage de vidéos (34%)

Fréquences et mode de connexion

En 2016 on compte 87% d’internautes en France (+ 3% en un an). Si ce taux est fortement corrélé à l’âge, il l’est aussi avec la situation professionnelle et le niveau de diplôme comme le montre le graphique ci-dessous :

- Les groupes les plus internautes

Source : CREDOC, Enquêtes sur les « Conditions de vie et les Aspirations », juin 2016

Des usages d’internet en hausse

La proportion d’individu participant à des réseaux sociaux augmente de manière conséquente : 56% en 2016 (52% en 2015) mais cette moyenne reste en retrait par rapport à l’échelle européenne.

D’un point de plus général, l’étude relève une progression globale des usages sur internet ...

A noter que concernant l’administration en ligne, les répondants considèrent à près des deux tiers qu’ils se trouvent à l’aise avec ce type de démarches sur internet. Ils sont beaucoup plus partagés sur le fait améliore les possibilités de joindre l’administration.

Enfin, l’accès à internet est jugé important pour se sentir intégré dans notre société selon 65% des répondants (54% en 2009). C’est principalement les courriels (63% des répondants) dont les répondants auraient le plus de mal à se passer. A un degré moindre (30%), les réseaux sociaux et (26%) les sites d’information et d’actualités sont cités.

Gérard Marquié

@gmarquie

En savoir plus :
- Baromètre du numérique 2016 réalisé par le Crédoc pour l’Agence du numérique, l’Arcep, le Conseil général de l’économie
- Baromètre du numérique 2016 : synthèse
- Baromètre du numérique 2015 : "Quel utilisateur d’internet êtes-vous ?" : 1er article publié sur le site Ressources jeunesse

[1] Enquête réalisée pour : Le Conseil Général de l’Economie (CGE), l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) et l’Agence du numérique


Partagez cet article :