Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



L’Internet juvénile : forte intensité et diversité des usages

Mis en ligne le samedi 19 janvier 2008.

Une étude intitulée "Pratiques culturelles et usages d’internet" [1] (exploitation d’une partie de l’enquête TIC réalisée par l’INSEE) a été réalisée par le ministère de la culture. Parmi les enseignements, on relève que ce qui manquerait si on privait d’Internet les jeunes : 38 % des 15 -24 ans répondent la communication, 15 % la recherche d’informations et 14 % la culture (musique photo vidéo…). [2]

Extraits du document "pratiques culturelles et usages d’Internet"

- Les jeunes (15-24 ans) sont à la fois très portés sur les fonctionnalités liées à la communication interpersonnelle (messageries instantanées, chats et forums), aux jeux, à la musique et aux films et peu intéressés par celles qui concernent la gestion de la vie quotidienne.

Aussi s’opposent-ils d’une part aux autres internautes qui se connectent tous les jours mais qui sont plus avancés dans le cycle de vie, et donc plus en phase avec ces usages et d’autre part à tous ceux – parfois leurs parents ou leurs grandsparents…– qui ont un rapport à la fois moins investi et moins diversifié à internet.

- L’originalité des comportements en ligne des 15-24 ans renvoie par conséquent à la fois aux propriétés traditionnelles de la période de la vie qu’ils traversent – importance des activités ludiques et de la communication interpersonnelle liée à la sociabilité amicale et en même temps faible niveau de prise en charge de l’organisation de la vie matérielle – et à celles de la génération à laquelle ils appartiennent dont l’univers culturel est principalement organisé autour de la musique et de l’image.

Ainsi, en première analyse, les usages d’internet apparaissent-ils organisés autour de trois pôles principaux

- Les fonctions d’échange de courriels, d’information et de documentation constituent en quelque sorte « l’internet de base ». Elles sont utilisées par la grande majorité des internautes, même les occasionnels

- les usages : chats, jeux, musique-films, "msn", téléphone, téléchargement, contribuent au renforcement de l’univers culturel juvénile.

S’ils constituent une propriété relative des 15-24 ans, sans qu’on puisse faire la part de ce qui relève des effets de génération et du cycle de vie, ils ne concernent pas uniformément tous les jeunes : le fait de jouer est nettement masculin et concerne plutôt des personnes faiblement diplômées, de même qu’écouter ou télécharger de la musique ou un film ; le fait de vivre seul ou dans une famille monoparentale favorise (« toutes choses égales par ailleurs ») le recours à la messagerie instantanée et plus encore la participation à des chats ou forums.

- les usages liés à l’organisation de la vie quotidienne (administration, banque, préparation des vacances, achat de biens et services...), sont plutôt le fait d’internautes assidus d’âge intermédiaire, appartenant aux milieux favorisés et ayant un engagement important dans la culture, autant de propriétés qui font du temps une ressource particulièrement rare.

graphique "les usages des internautes"

PDF - 40.5 ko
Les usages des internautes
ministère de la Culture "études - 2007-3")

Remarques : la tranche d’âge concernée (15-24 ans) reste extrêmement large et comporte elle-même des différences d’usages importantes comme le montrent d’autres études ou observations.

A noter aussi d’un point de vue plus général

- L’usage d’internet apparaît comme une activité domestique étroitement associée à l’intérêt manifesté pour l’art et la culture en général, à l’inverse de la télévision dont la durée d’écoute diminue à mesure que la participation culturelle augmente.

Il apparaît que la diffusion d’internet dépend pour l’essentiel de la combinaison de trois séries de facteurs qui jouent d’abord au niveau de l’équipement avant de jouer au niveau de la fréquence et de la diversité des usages.

- Être jeune ou plus exactement faire partie des jeunes générations constitue à l’évidence un avantage essentiel : les 15-24 ans sont les plus nombreux à disposer d’une connexion et à l’utiliser fréquemment. (...)

- Les niveaux de ressources économiques et surtout socioculturelles exercent toujours une influence importante, même si la fracture numérique a eu tendance à se réduire ces dernières années. (...)

- Enfin, un niveau élevé de pratiques culturelles traditionnelles constitue, « toutes choses étant égales par ailleurs », un atout important, car cela conduit en général à appréhender internet comme un outil permettant de faciliter l’accès aux oeuvres et à l’information et d’enrichir son univers culturel. (...)

Extraits sélectionnés par Ressources jeunesse  :

http://ressourcesjeunesse.injep.fr/

Consulter, télécharger l’étude sur le site culture.gouv.fr/

http://www2.culture.gouv.fr/deps/

A lire aussi :

- sur le site "presse à l’école" :

http://www.pressealecole.fr/spip.php ?article85

- Usages d’Internet : un fossé entre l’école et la maison (une étude du Clemi) :

[1] novembre 2007

[2] En comparaison, l’ensemble des personnes enquêtées (plus de 15 ans) répondent respectivement à la même question : 25% (communication), 20% (recherche d’information), 8% (culture : musique photo vidéo…)


Partagez cet article :