Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Besoins des entreprises / envies des jeunes…rencontre possible ?
Contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en Afrique de l’Ouest
Françoise Tétard pour mémoire (1953-2010)
Niveau de qualification des jeunes : de fortes disparités territoriales

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Jeunes : les stigmatisations de l’apparence
Angoulême : les professionnels de jeunesse et l’information des jeunes
94% des "12-17 ans" disposent d’une connexion internet à domicile
L’animation socio-culturelle : un objet scientifique ?

> Europe, international
Séminaire “Jeunesse urbaine” 2007
Jeunes adultes en Europe et en Méditerranée
Une rencontre Européenne et Latino-américaine sur la participation des jeunes
En France, la tyrannie du diplôme est forte et intériorisée


Jeunesses : quatre modéles européens - tous différents

Dossier "Jeunesses en Europe" par la revue de L’école des parents
Mis en ligne le mercredi 27 janvier 2010.

« "L’allongement de la jeunesse" est loin de revêtir transversalement les mêmes traits en Europe occidentale : en fonction des modes d’intervention de l’État, des systèmes éducatifs et des cultures familiales, chaque société tend à institutionnaliser différentes formes de passage à l’âge adulte et à générer des expériences spécifiques de ce parcours de vie. Procédons à l’analyse comparée des trajectoires familiales et professionnelles de jeunes adultes au Danemark, au Royaume-Uni, en France et en Espagne. »

Un article de la sociologue Cécile Van de Velde [1]paru dans un dossier "jeunesse en Europe" publié par la revue de L’école des parents.

L’auteur définit 4 modèles :

- « Se trouver » ou la logique du développement personnel Au sein de la société danoise, tout comme dans les autres configurations sociales et culturelles nordiques

- « S’assumer » ou la logique d’émancipation individuelle Le cadre sociétal et culturel britannique favorise le développement d’une forme de jeunesse plus courte, orientée vers un accès rapide au statut social et familial d’adulte...

- « Se placer » ou la logique d’intégration sociale En France, le temps de la jeunesse est celui d’un investissement à vie, déterminant de façon figée le futur statut social de l’individu...

- « S’installer » ou la logique d’appartenance familiale En Espagne, l’expérience de la jeunesse est caractérisée par l’attente au foyer parental des conditions nécessaires à une installation stable dans la vie adulte...

Extraits plus complets sur le site de la revue de L’école des parents :

http://www.ecoledesparents.org/revue/index.html

Dossier de la revue de L’école des parents :

« Ils ont de 18 à 28 ans et on les appelle des jeunes, avec un soupçon d’envie comme si la jeunesse était un bouclier contre les difficultés... Mais d’un bout à l’autre de l’Europe, ils nous disent leur repli frileux sur leur univers familial, amical et territorial, leur peu d’enthousiasme pour enfourcher les grandes idéologies et les obstacles qu’ils rencontrent pour accéder à l’âge adulte et à l’autonomie. Génération désenchantée Ce dossier a été réalisé avec la collaboration de l’Injep... »

Sommaire de la revue :

http://www.ecoledesparents.org/revue/index.html

[1] Maître de conférences en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales, membre du Centre Maurice-Halbwachs. Auteur de Devenir adulte, sociologie comparée de la jeunesse en Europe, Paris, Puf, 2008.


Partagez cet article :