Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



Jeunes : Pessimisme de l’intelligence et optimisme de la volonté ?

Contribution au débat
Mis en ligne le lundi 13 septembre 2010.

Un nouveau stéréotype relatif à la jeunesse s’impose depuis quelques temps : "les jeunes français seraient pessimistes quant à leur avenir". C’est il est vrai ce qui ressortait d’une étude publiée à la Documentation française en 2008, étude réalisée à partir d’une enquête internationale par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol).

Ce travail mettait en évidence, ce que l’on oublie souvent, qu’en cela les jeunes français ne faisaient que reproduire le point de vue plus général de notre société quant à l’avenir. Deux éléments de causalité étaient évoqués : un système du marché de l’emploi où la jeunesse fonctionne comme variable d’ajustement et un système de classement survalorisant le diplôme.

Sur ce dernier aspect Marie Duru-Bellat revenait dans Libération du samedi 11 septembre 2010 : "Le diplôme fonctionne comme double peine".

D’autres sondages et enquêtes mettent par ailleurs en évidence des éléments qui imposent un certain nombre de nuances. Si les jeunes sont pessimistes par rapport à l’avenir en général ils le sont beaucoup moins quant à leur avenir à eux personnellement, comme individu :

"Pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté ?" C’est la lecture que propose Jean-Claude Richez, une contribution au débat. (texte de 2008)

PDF - 80.1 ko
Pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté ?
contribution au débat, par JC Richez, Injep

A lire aussi :

- Les Jeunesses face à leur avenir : une enquête internationale :

http://www.ressourcesjeunesse.fr/Les-Jeunesses-face-a-leur-avenir.html


Partagez cet article :