Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Des jeunes s’expriment en vidéo sur les questions de santé
Les jeunes et Internet : de quoi avons nous peur ?
Essor du smartphone et des usages d’internet
Un an après les violences urbaines de l’automne 2005 : qu’en ont dit les journaux lycéens

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> articles, rapports
École, milieux et territoire
La lutte contre le décrochage scolaire dans les lycées professionnels
Dotations en capital pour les jeunes : trois scénarios en France
L’égalité des chances, un miroir aux alouettes ?

> Internet
Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire ?
Réseaux sociaux et éducation
La place croissante des caisses d’allocations familiales dans les politiques jeunesse
Internet : Les utilisateurs poussés à se surprotéger

> TIC
Les TIC au service de l’insertion professionnelle des jeunes
Jeunes, Internet, réseaux sociaux : Accès, usages, représentations, outils
Quelles sont les limites de la liberté d’expression sur les blogues ?
L’Internet juvénile : forte intensité et diversité des usages


Internet : usages et clivages

Présentation du rapport du Crédoc sur le TIC (suite)
Mis en ligne le jeudi 17 janvier 2013.

Le rapport du Crédoc sur la diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française consacre sa dernière partie aux usages [1]. Elle est concise au regard des autres sujets abordés dans ce rapport mais apporte d’intéressantes informations. Le chapitre rappelle notamment les clivages observés dans les usages des TIC au sein de la société française.

Concernant le fossé numérique : Il est tout d’abord rappelé qu’en matière d’équipement, sur dix ans, "les inégalités se sont réduites de façon conséquente : le niveau des inégalités
- a été divisé par deux pour l’ordinateur
- par 2,4 pour le téléphone mobile, on note cependant que concernant le smartphone la répartition est bien moins homogène.
- par 2,6 pour l’accès à Internet à domicile

Au sujet des usages, les auteurs du rapport montrent que sur Internet, ces derniers se déclinent de manière très différentes en fonction des profils. Le rapport distingue les usages experts [2].).(marqués par des pratiques intenses et complexes) des usages limités et distingue les usages de loisirs (jeux en réseaux...) des usages pratiques (recherche d’information administrative...)

L’enquête montre par ailleurs que les usages d’Internet sont fonction de l’âge. Les plus avancés dans l’expertise sont les 18-24 ans, puis les 25-39 ans. Les 12-17 ans développent des usages centrés prioritairement sur les loisirs. (voir carte 2 page 168 du rapport)

Diplôme, revenu et catégorie sociale semblent jouer un moindre rôle dans les usages d’Internet selon le rapport.

Temps passé devant les écrans : des pratiques très inégales pour Internet

Concernant, le temps passé sur les écrans [3] (télévision, Internet, ordinateur), le temps passé sur Internet est très inégalement réparti (encore plus que pour la télévision [4]). Le nombre moyen d’heures pour l’ensemble de la population des plus de 12 ans est de 13h par semaine [5]. Les 12-17 ans se connectent 15h, les 18-24 ans : 21h, les 40-59 ans : : 13h...).

L’âge tout d’abord a donc un impact très fort, mais aussi le niveau de diplôme : entre les non diplômés qui surfent en moyenne 5h et les diplômés du supérieur qui y consacrent 18 heures.

Le temps total passé devant sur écran (télévision + internet + ordinateur) est aussi abordé dans le rapport. Il est de 36h en moyenne pour l’ensemble de la population des plus de 12 ans. Davantage que le temps passé sur l’écran, c’est le type d’écran regardé qui varie énormément. Pour les moins de 25 ans, internet prend le pas sur la télévision : 50% contre 43% du temps total consacré aux écrans pour les 12-17 ans et 51% contre 38% pour les 18-24 ans. En moyenne, ces taux sont de 35% pour internet et 55% pour la télévision.

Rapport du Crédoc (PDF) La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (juin 2012)

Gérard Marquié/Ressources jeunesse

A consulter aussi :
- Quels types d’usages numériques pour les Français en 2012 ? (site Informer autrement)
- Internet : évolutions chez les jeunes et inégalités dans les usages (Ressources jeunesse)
- Nette augmentation de l’équipement en Smartphone et évolution des usages (Ressources jeunesse)

[1] pages 161 à 169

[2] La carte extraite du rapport et présentée dans cet article , s’organise autour de deux axes : Le premier axe (horizontal) traduit à la fois l’intensité et la complexité des pratiques. Plus on se déplace vers la gauche, et plus les usages deviennent experts (le téléchargement ou le visionnage en streaming de films ou de vidéos – placés à gauche du plan - requièrent une plus grande maîtrise d’internet et de l’ordinateur que téléphoner grâce à un boîtier multiservice, placé quasiment au centre du plan factoriel. Le second axe, vertical, classe quant à lui les pratiques des plus récréatives (jeux en réseau, accès à des films ou de la musique) aux plus pratiques (déclarer ses revenus, demander des documents administratifs)

[3] Pages 137 à 152 du rapport

[4] Pour la télévision, le temps moyen passé par semaine est de 20h : 13h pour les 12-17 ans, 15h pour les 18-24 ans et 27h pour les 70 ans et plus.

[5] Question posée : combien d’heures par semaine utilisez vous internet - quel que soit le lieu ou le mode de connexion à internet .


Partagez cet article :