Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Cartes et chèques culture : 63 dispositifs recensés
Ille-et-Vilaine : un guide Espaces jeunes
La montée en puissance des politiques territoriales de jeunesse
Saint-Étienne-du-Rouvray (76) : Assises de l’éducation

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> inter-communal
A Montbazon, le PIJ structure la politique de jeunesse de la communauté de commune
« Ados et société, nouveaux échanges, nouveaux comportements ? ».
Apprendre aux jeunes à avoir une meilleure image d’eux-mêmes
Nous sommes des passeurs

> zones rurales
« Pratiques écologiques et éducation populaire. L’éducation qui vient »
Mettre en valeur des initiatives locales dans leurs pluralités
Familles rurales : une expérience de participation des jeunes à la vie de leur territoire
Parcours de jeunes et territoires


Intercommunalité et famille : la place des jeunes

Mis en ligne le lundi 11 octobre 2010.

Le syndicat intercommunal Drôme des collines qui regroupe près de 150 000 habitants dans le nord de la Drôme, entre Vienne et Valence, sur un territoire très rural au nord et plus urbanisé au sud, a tenu le 24 septembre une journée d’étude consacrée à la place des jeunes dans les politiques intercommunales de la famille animée par Jean-Claude Richez, coordonnateur de la mission observation / évaluation de l’Injep.

Cette réflexion avait été placée résolument dans le cadre d’une problématique de développement social local que met en avant et en œuvre le syndicat intercommunal. Nous reprenons ici un diaporama résumant la présentation de Jean-Claude Richez.

Nous noterons que cette journée vient s’inscrire dans un mouvement plus général qui voit les questions de jeunesse en milieu rural ou sur des territoires moins densément urbanisés mis à l’ordre du jour par les élus.

Deux hypothèses peuvent êtres avancées quant à cette émergence :

- Il y a d’abord la transformation profonde du milieu rural et le fait que les modes de vie, préoccupations, attentes des jeunes, comme des adultes s’alignent de plus en plus sur les modèles urbains.

- Par ailleurs, avec la mise en place des communautés e commune, les communes rurales ont mis en place un échelon pertinent pour traiter des questions de jeunesse. Nombre sont celles d’ailleurs qui ont pris la compétence jeunesse. Là où le village n’a pas suffisamment de moyen pour apporter des réponses la communauté de communes, si elle est assez large, permet de mutualiser les moyens et de construire une véritable politique de jeunesse. L’engagement de nombre de départements sur les politiques de jeunesse joue également dans ce sens.

Intercommunalité et famille : la place des jeunes, par Jean-Claude Richez, coordonnateur de la mission observation / évaluation de l’Injep

PowerPoint - 793.5 ko
Intercommunalité et famille : la place des jeunes
Diaporama réalisé par JC Richez coordonnateur de la mission observation / évaluation de l’Injep

Partagez cet article :