Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

A Montbazon, le PIJ structure la politique de jeunesse de la communauté de commune
Portrait d’étudiants : Fleur
Nord-Pas de Calais : Semaine de la Solidarité Internationale
Info jeunesse : Des outils multimédias co-construits avec les jeunes en Haute Normandie

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> formation
Lire le territoire
Nous sommes des passeurs
L’information des jeunes dans les politiques publiques d’éducation et de jeunesse
Une formation expérimentale pour aider les jeunes à développer un projet associatif

> information des jeunes
Le réseau information jeunesse en Ile-de-France
Un observatoire de l’information des jeunes expérimenté en Charente Maritime
Opération Jobs d’été 94
T’as PIJé, T’as pas PIJé ? : la passion et le concert


Information des jeunes : l’enjeu du partenariat local

Mis en ligne le lundi 9 juin 2008.

L’Injep organisait du 3 au 6 juin 2008 une formation sur le thème : "l’information des jeunes dans les politiques territoriales de jeunesse : enjeux et modalités d’intervention". 15 professionnels issus des services déconcentrés du ministère Santé Jeunesse et Sports (MSJSVA) (5), des collectivités territoriales (région, conseils généraux ou collectivités locales) : (5), de bureaux et points information jeunesse (5) participaient à ce regroupement.

L’un des intérêts de ces formations est d’avoir autour de la table des professionnels issus de "sphères" différentes qui croisent leurs regards sur les politiques de jeunesse et leur mise en oeuvre.

Comment expliquer aux décideurs territoriaux l’importance de développer ou soutenir une politique de jeunesse prenant en compte l’information des jeunes qui apparait aujourd’hui à beaucoup comme un levier pertinent dans ce domaine ? La question a été abordée de manière transversale lors de ces journées.

Parmi les participants à cette session figurait la directrice du bureau information jeunesse d’Etampes (Essonne) Laetitia Casali. La structure information jeunesse fut créée en 1993 et déjà Laetitia était en poste ... sur un mi-temps. Implanté dans un "mille club" un peu en périphérie de la ville, le local servait aussi à accueillir les inscriptions aux centres de loisirs ou sorties (assurés par la même professionnelle). On y pratiquait aussi divers activités telles que le ping-pong ou le baby-foot.

10 ans plus tard la structure est devenue bureau information jeunesse et a bénéficié d’une très belle implantation en centre ville. Aujourd’hui, 6 professionnels travaillent au BIJ (qui est aussi point cyb) autour de ses missions d’information.

Comment et pourquoi la structure a pu évoluer ainsi et bénéficier du soutien de la collectivité ? Laetitia répond sans hésiter : le partenariat. La professionnelle s’est notamment largement appuyée sur le réseau public d’information des jeunes (RPIJ) pour initier des actions en partenariat avec le CIO et la mission locale avec lesquels elle continue de travailler en harmonie.

Le directeur du CIO, Daniel Delique est d’ailleurs venu témoigner de cette richesse d’intervention lors de la formation. Il a insisté notamment sur l’intérêt du respect des identités respectives des acteurs sur un territoire. L’intérêt de cette pluralité permet aussi de s’adresser aux jeunes dans leur diversité. Pour le directeur du CIO d’Etampes, l’autre élément essentiel, c’est l’importance du contact humain. Il a conclu son intervention par cette anecdote : "j’ai même réussi à convaincre un principal de collège de se déguiser en père Noël lors d’un arbre de Noël que j’organisais".

Une animation de l’information source de partenariat

Cette question de l’importance du partenariat a aussi été illustrée par d’autres expériences. A Bègles (Gironde), le Bureau information jeunesse initie depuis plus de 10 ans un rallye de la citoyenneté destiné à mieux faire connaître aux jeunes les institutions présentes sur le territoire.

Chacun peut ainsi évaluer la pertinence des informations qu’il diffuse. Cette action s’appuie largement sur les institutions locales : collèges, lycée, compagnie de transports, mission locale... L’action est maintenant fortement ancrée sur le territoire, auprès des jeunes et des professionnels des différentes institutions. Chacun y trouve son compte. La compagnie de transport relève par exemple une amélioration des relations entre jeunes et chauffeurs sur ces lignes.

PDF - 1.1 Mo
extrait du dossier de présentation du rallye citoyen organisé à Bègles

A St Jean-Jean-d’Angely(Charente Maritime), le pôle animation jeunesse regroupe 6 structures [1]. C’est dans ce cadre que Jean-Pierre Fallou a développé le concept du "dîner quizz", une technique d’animation de l’information qui permet d’aborder des sujets sensibles ou complexes avec les jeunes (santé, sécurité routière...). Pour animer les soirées, les organisateurs font appel à des experts intervenant dans la proximité.

Ce mode d’intervention issu d’un partenariat local débouche notamment sur la mise en réseau d’experts (ex : médecin, gendarme, éducateur, assistante sociale...) dont les compétences sont ainsi reconnues dans leur diversité.

A lire à ce sujet : Le dîner quizz : pour que l’information des jeunes rencontre son public

Autres enseignements de la formation : à suivre dans un prochain article sur Ressources jeunesse.

Gérard Marquié

marquie@injep.fr

[1] Le pôle animation jeunesse (PAJ) regroupe 6 structures : la communauté de communes du canton de St Jean d’Angély (19 communes), la Ville de St-Jean-d’Angély, la mission locale, le foyer du jeune travailleur, le lycée général et technologique Audouin Dubreuil, le lycée professionnel régional Blaise Pascal


Partagez cet article :