Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Pays de la Loire : un nouveau site pour le réseau information jeunesse
Jobs d’été 94 : une action menée en partenariat au service des jeunes
L’information jeunesse dans le Val d’Oise : enjeux, développements...
Peace and Lobe

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Moi et les écrans
Les jeunes des quartiers prioritaires devant les politiques de jeunesse
L’élève extraordinaire dans l’école ordinaire : difficultés des élèves ou difficultés de l’école ?
Les orientations prises par les bacheliers au cours des dix dernières années ont évolué

> rencontres
Animation globale et métiers de l’animation
La participation des jeunes résidant dans les quartiers d’habitat populaire
« Les consultations de la jeunesse, un outil pour l’action publique ? 1966-1994 »
Les jeunes se révoltent. A quoi ça sert ?

> grand Ouest
Brest : Le Projet éducatif local en BD
Le projet éducatif local évalué
Quelle politique jeunesse pour les quartiers populaires
Bretagne et Pays de la Loire : une recherche-action sur les politiques de jeunesse

> information des jeunes
Printemps de la jeunesse à Bègles
L’information jeunesse : un outil pertinent au service des politiques de jeunesse
Bretagne : qualité d’écoute et confiance sollicitées par les jeunes pour s’informer
Val-de-Marne : Opération Jobs d’été 94


Pays-de-la-Loire

Info jeunesse : la plus-value de l’humain aujourd’hui et demain

Mis en ligne le vendredi 21 décembre 2007.

120 professionnels se sont retrouvés mardi 18 décembre à Nantes pour des rencontres régionales information jeunesse en Pays de la Loire. Au programme :

- une présentation d’une enquête réalisée en Bretagne sur les jeunes et l’information,
- celle d’une étude réalisée par le conseil économique et social régional régional sur les jeunes en Pays de la Loire,
- des ateliers thématiques sur les publics, les métiers ou les partenariats et
- une approche prospective réalisée suite à une enquête réalisée en amont par le Crij auprès des 109 structures IJ du département.

Que sera le réseau information jeunesse en Pays de la Loire dans trois ans ? telle était la question posée aux acteurs du réseau information jeunesse de la région : élus, responsables de services, animateurs ou informateurs jeunesse.

Pour les personnes interrogées, l’accompagnement de projet mais aussi l’information sur les métiers prendront plus de place dans l’intervention des PIJ, BIJ, CIJ ou autres kiosques information jeunesse implantés dans la région.

En conclusion de l’enquête, dans le cadre d’une question ouverte, c’est le volet humain qui constituera un plus dans l’intervention des structures information jeunesse dans trois ans.

JPEG - 35.3 ko
rencontres régionales IJ du 18 décembre 2007
intervention d’Eric Bartert, chargé de mission au Crij des Pays de la Loire, lors de la synthèse de l’enquête réalisée auprès des 109 structures du réseau régional.

Tout au long de cette journée organisée au sein du conseil régional Pays de la Loire, ce volet humain était réellement présent. Reflet d’une vie de réseau qui n’a rien d’incantatoire mais qui constitue une pratique professionnelle avérée.

Une enquête sur les jeunes et l’information en Bretagne

Les responsables du Crij Bretagne ont tout d’abord présenté les résultats d’une enquête réalisée auprès de 2800 jeunes bretons de 16 à 30 ans. 120 questions étaient proposées aux jeunes fréquentant des structures d’information ou d’animation.

PLusieurs enquêtes nationales ont déjà été réalisée a tout d’abord précisé Soazig Renault, directrice du Crij Bretagne. Mais on avait l’impression de "savoir déjà" lorsqu’on prenait connaissance des résultats. D’où l’intérêt d’une démarche régionale. Un travail méthodologique a été réalisé en partenariat avec l’université de Rennes 2 (Christophe MOREAU, sociologue, chercheur au LARES) mais aussi avec des statisticiens.

Les résultats définitifs seront communiqués courant janvier (l’exploitation du questionnaire a pris plus de temps que prévu initialement). Quelques tendances ont néanmoins été présentées ce 18 décembre.

- Pour s’informer, les jeunes interrogés se tournent en priorité vers leurs parents (60%), Internet (52%), leurs amis (50%) ;

- Quelles sont les motivations des jeunes qui viennent s’informer dans un lieu d’information ? : la qualité d’écoute arrive en premier (50%), devant la confiance (48%), la fiabilité (46%), la gratuité (35%)

- Quand un jeune vient dans un lieu d’information, c’est pour y trouver : une personne qui conseille (63%), une documentation en libre accès (57%), un accès à Internet (23%)

etc.

Ces premiers chiffres confirment donc l’importance accordée par les jeunes aux adultes de proximité et à la qualité de l’accueil et de l’écoute dans les structures d’information des jeunes. Ces premiers éléments de résultats confortent ainsi ceux de l’observation réalisée en Charente Maritime par le réseau IJ accompagné par l’Injep ainsi que ceux de l’étude réalisée auprès de jeunes de 15 à 20 ans en Seine St Denis par l’Injep avec Vérès Consultants.

Ces rencontres régionales ont par ailleurs permis aux participants de s’exprimer au sein de 6 ateliers consacrés aux publics, aux métiers et au partenariat.

JPEG - 27.3 ko
Nantes le 18 décembre 2007
compte rendu de l’atelier "partenariat" par la responsable du PIJ de Pouancé (49), Odile Guérin

A noter des expressions sur

- l’importance de la connaissance du public mais aussi du respect de l’anonymat et de la confidentialité ;
- une évolution du métier vers de la médiation, de l’écoute et de l’accompagnement ;
- la nécessité évidente du partenariat qui ne doit pas néanmoins être un "copier coller" d’un territoire à un autre.

Les orientations 2008-2010 du réseau information jeunesse en Pays-de la-Loire

La journée s’est achevée par la présentation des orientations à trois ans du réseau information jeunesse en Pays-de la-Loire. Quatre axes ont été dégagés par la directrice du Crij des Pays de la Loire, Valérie Lucas :

- la communication institutionnelle,
- la professionnalisation et la mutualisation
- l’animation du réseau
- le développement d’ outils d’information et de communication

Il s’agira par exemple de favoriser une meilleure compréhension du rôle et des missions de l’information jeunesse ; d’établir un contact régulier avec les élus et les responsables ; de renforcer les échanges avec le réseau AIO (accueil, information, orientation), les établissements scolaires et universitaires...

Gérard Marquié


Partagez cet article :