Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

5è rencontres nationales de l’éducation
Culture de l’école, cultures des jeunes
Evaluer à l’heure des compétences
L’accompagnement, une idée neuve en éducation

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> colloques, séminaires
Quelques "vérités" sur l’aide personnalisée
La vie juvénile de rue et de cité lors des émeutes de novembre 2005
« La participation des jeunes dans leur territoire : un atout pour une politique jeunesse ? »
L’évaluation par compétences pour donner plus de sens à l’école

> école
« l’Ecole, espace d’intégration sociale et culturelle » : contribution de l’Injep
Culture de l’école, cultures des jeunes
Sorties sans diplôme et inadéquation scolaire
5e journée du refus de l’échec scolaire

> éducation partagée
Le rôle éducatif des politiques publiques de jeunesse
Les jeunes et la loi : les enjeux d’une pédagogie de l’éducation à la citoyenneté
Pour un service public d’éducation « élitaire pour tous »
Neujpro 2007 : vers quelle éducation partagée ?

> éducation populaire
"Viens avec nous"
"La France a besoin de l’éducation populaire"
Des lieux pour l’éducation populaire
La démarche d’éducation populaire : rendre accessible des savoirs critiques

> grand Sud-Est
La participation des jeunes à partir de l’action
8e Neuj’pro les 14, 15 et 16 octobre 2009 à Vichy
Neujpro 2007 : vers quelle éducation partagée ?
« Ados et société, nouveaux échanges, nouveaux comportements ? ».

> médias
L’information sur Internet : une confiance critique chez les 18-24 ans
Kiditou : journal du collège et du quartier
A Pau, Caroline Pérot a créé "A propos", un magazine pour les 7-12 ans
Revue de presse 2007 des journaux scolaires et lycéens


Un colloque à Montpellier

Imagies 2006 : La place de l’image dans l’accompagnement éducatif

Mis en ligne le dimanche 5 novembre 2006.

Le flux d’informations nouvelles dans lequel les images occupent une place de plus en plus importante, mélange de vrai, de monté, de construit, d’artifice, de virtuel, de réel impose à l’évidence le développement d’un regard critique, condition même pour reconquérir une partie de pouvoir sur les images.

Les Imagies, initiative originale du CRDP de l’Académie de Montpellier, organisées pour la 4e fois témoignent de la prise de conscience de l’importance cruciale de cette question pour l’éducation nationale.

Certes des textes existent mais leur répétition même attestent de la difficulté de mettre en place une politique de l’éducation à l’image à l’école.

Les rencontres de Montpellier prennent la question à bras le corps en mobilisant non seulement des universitaires, des cadres de l’Education nationale mais aussi et surtout des enseignants qui forment très largement la majorité du public et dont on notera qu’ils sont, pour le plus grand nombre, jeunes professeurs.

Cette année les Imagies avaient fait le choix d’associer à leurs journées d’études l’éducation populaire dans le cadre d’une table ronde consacrée à la place de l’image dans l’accompagnement éducatif. Les CEMEA, avec Christian Gautellier, la Ligue de l’enseignement, avec Marion Blanchot et l’Injep, avec JC Richez étaient présents à cette occasion.

Prendre en compte l’image dans toutes ses dimensions

Symptomatiquement la confrontation avec les représentants de l’éducation nationale tourna court. D’un côté, du point de vue de l’Education populaire, on parlait de l’image comme objet qui devait être pris en compte en tant que tel dans l’accompagnement éducatif là où l’Education nationale insistait surtout sur l’image comme outil éducatif, même si par ailleurs l’inspecteur général Robert Jammet insistait sur l’importance en général des pratiques culturelles dans l’accompagnement scolaire.

Même s’il serait stupide d’opposer l’image comme outil pédagogique à l’image comme objet d’éducation on ne saurait cependant trop prendre garde du danger qu’il y a d’évacuer l’image en tant que telle, dans toutes ses dimensions, au profit d’une approche purement instrumentale.

Philippe Meirieu dans sa communication autour de « image : de la sidération à l’éducation » prolongeait d’une certaine manière cet échange en insistant sur l’importance pour l’éducation de ne pas se limiter à l’apprentissage de la lecture de l’image, ce qui serait déjà un progrès, mais aussi et surtout de la prendre en compte dans sa dimension symbolique, permettant à la fois de se représenter et de mettre à distance « d’un objet qui me parle, d’un objet qui construit dans le monde autre chose que du chaos ».

Un enregistrement vidéo de ces rencontres est consultable sur

- canal u montpellier.

Les actes de ces 4e Imagies seront bientôt disponibles en ligne sur

- http://www.crdp-montpellier.fr/imagies2006/lesimagies2006/

Les grandes lignes de la conférence de Philippe Meirieu peuvent être retrouvées sur :

- http://savoirscdi.cndp.fr/rencontrelyon/meirieu/meirieu.htm

Jean-Claude RICHEZ


Partagez cet article :