Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Micro lycée de la Courneuve : "les bonnes résolutions tiennent"
Les effets des pratiques pédagogiques sur les apprentissages
Notes au primaire : Qu’en est-il chez nos voisins ?
Violences à l’école : ce qu’on sait et ce qui marche

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Souffrance à l’école : Trois questions à François Dubet
Une société fâchée avec sa jeunesse ?
Internet et réseaux sociaux : regard d’un jeune sur des pratiques de jeunes
Vers l’éducation partagée : des contrats éducatifs locaux aux projets éducatifs locaux

> emploi
Les subtilités du lien entre formation et emploi
Picardie : Forum Jobs d’été
Forum de l’apprentissage : un partenariat entre la Région Ile-de-France et le CIDJ
La JOC consulte 31000 jeunes et propose 200 tables rondes


Fortes inégalités d’emploi entre régions pour les niveaux d’études les plus faibles

Une étude de la Depp (Education nationale)
Mis en ligne le lundi 3 mars 2014.

A peine 15 % de la population qui n’a pas été scolarisée a un emploi à la Réunion, pour près de 50 % en Île-de-France, soit 35 points d’écart. Une étude de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp).

« Dans toutes les régions françaises, plus les personnes âgées de 25 à 64 ans ont étudié et détiennent des diplômes, plus elles ont un emploi. Alors que les opportunités d’emploi des diplômés sont relativement homogènes sur le territoire, celles des moins formés varient beaucoup d’une région à l’autre.

Les régions d’outre-mer et du Nord comptent de fortes proportions de peu diplômés, rarement en emploi, et, de ce fait, de faibles taux d’emploi. À l’opposé, l’Île-de-France, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes bénéficient des proportions de diplômés de l’enseignement supérieur les plus importantes et des taux d’emploi et du produit intérieur brut (PIB) par habitant les plus élevés.

La Bretagne et les Pays de la Loire ont les plus faibles proportions de jeunes de 15 à 29 ans ne poursuivant pas d’études et n’ayant pas d’emploi  »

- Note d’information de la Depp


Partagez cet article :