Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Jeunesses : quatre modéles européens - tous différents
Un étudiant sur cinq cumule emploi et études
L’expérience du déclassement
Jeunes : Pessimisme de l’intelligence et optimisme de la volonté ?

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> Agora et Débats jeunesse, Injep
La santé des ados au collège
En France, la tyrannie du diplôme est forte et intériorisée
La junior association, un espace de politisation ?
Peut-on encore parler d’éducation populaire ? Idéal éducatif, engagements publics et socialisation politique

> Europe, international
En 90 secondes les enjeux du scrutin du 25 mai 2014
Echange de bonnes pratiques entre acteurs du Progamme européen jeunesse
« Jeunesse en action » entre dans les manuels scolaires
En France, la tyrannie du diplôme est forte et intériorisée

> europe
L’Europe de tous les possibles dans le réseau Information Jeunesse Ile-de-France
Formation à l’accompagnement de projet de jeunes du 19 au 22 octobre 2009
Rendre plus facilement accessible l’information sur la mobilité européenne pour les jeunes
L’UFCV accompagne les projets des jeunes


Devenir adulte : quatre modèles européens

Un article de Cécile Van de Velde
Mis en ligne le samedi 10 novembre 2007.

Cet article définit quatre modèles d’entrée dans la vie adulte en Europe occidentale et en analyse les principaux fondements politiques, économiques ou culturels.

Il s’appuie sur l’analyse comparée des trajectoires familiales et professionnelles des jeunes adultes au Danemark, au Royaume-Uni, en France et en Espagne, à partir de l’exploitation de six vagues du Panel européen des ménages (1994-1999), complétée par plus de cent trente-cinq entretiens approfondis conduits auprès de Danois, de Britanniques, de Français et d’Espagnols âgés de 18 à 30 ans, portant sur les relations familiales, le rapport aux études, ainsi que sur les représentations associées à l’âge adulte.

Extrait :

« "Postadolescents", "jeunes", "préadultes" ou "jeunes adultes"… La multiplicité des termes pour caractériser une même phase de vie en reflète toute l’ambiguïté : qu’elle soit pensée comme un simple prolongement de l’adolescence ou comme un nouvel âge de la vie, l’entrée dans la vie adulte se fait aujourd’hui plus longue, et ses contours sont moins nets.

Il devient de plus en plus difficile, dans des parcours de vie en pleine mutation, de définir des frontières fixes entre les âges et d’établir des seuils qui, une fois franchis, feraient socialement de l’adolescent que nous étions l’adulte que nous sommes.

Cet "allongement de la jeunesse" est loin de revêtir transversalement les mêmes traits en Europe occidentale. L’empreinte des sociétés sur cette période de parcours de vie reste profonde : en fonction des modes d’intervention étatique, des systèmes éducatifs et des cultures familiales qui s’y agencent, chaque société tend à institutionnaliser différentes formes de passage à l’âge adulte et à générer des expériences spécifiques de ce parcours de vie. Ce clivage sociétal se révèle le plus structurant, résistant au contrôle d’autres facteurs de différenciation tels que le sexe ou le milieu social. »

(...)

Cécile Van de Velde est Maître de conférences en sociologie à l’université de Lille-III, membre du Groupe de recherche sur les actions et les croyances collectives université de Lille-III, membre du Centre de recherche en économie et statistiques-INSEE, chercheure associée à l’Équipe de recherche sur les inégalités sociales, centre Maurice-Halbwachs (EHESS-ENS-université de Caen)

Télécharger l’article :

PDF - 362.5 ko

Lire le sommaire, commander la revue... sur le site de l’Injep :

http://www.injep.fr/Jeunes-generations-en-Europe.html


Partagez cet article :