Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

703 millions d’euros pour les collèges de Seine Saint Denis
Deuxième journée du refus de l’échec scolaire le 23 septembre 2009
Qui sont nos élèves aujourd’hui ?
Fortes inégalités d’emploi entre régions pour les niveaux d’études les plus faibles

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> interventions
Les jeunes et la mondialisation
Pour un service public d’éducation « élitaire pour tous »
L’information des jeunes : pratiques de jeunes et pratiques professionnelles
Qu’est-ce qu’être jeune dans la société d’aujourd’hui ?

> école
Notes au primaire : Qu’en est-il chez nos voisins ?
Les jeunes et la vie en société
Baccalauréat : les disparités sociales de réussite ont plutôt tendance à s’aggraver
Les perspectives temporelles des adolescents diffèrent des calendriers officiels


Décrochage scolaire : Le repérage des décrocheurs

Mis en ligne le jeudi 29 avril 2010.

Un texte de Bernard Bier de l’Injep lors d’une conférence organisée par le conseil régional Rhône Alpes sur le thème "Prévenir le décrochage scolaire" : "Il n’y a pas de fatalité, il n’y a pas d’effets mécaniques dans le décrochage comme dans l’échec scolaire (...) Il n’y a que des trajectoires individuelles, singulières avec des effets cumulatifs de certains phénomènes fragilisants."

Extrait :

"L’expression de décrochage est pour le moins ambigue : S’agit-il d’une réalité nouvelle ou d’un nouveau terme utilisé pour une réalité ancienne ? Fait-elle allusion à l’absentéisme ? aux sorties du système sans qualification ? à des comportements problématiques au sein de l’institution ? De quoi ont-ils décroché ?

Suffit-il d’être présent en classe et d’avoir une attitude conforme pour ne pas être décrocheur ? N’y a-t-il pas aussi des « décrocheurs de l’intérieur » ? Que cherche-t-on ? A les ramener à l’école ? A les faire entrer dans un comportement pacifié ? Ou à les faire entrer dans des apprentissages scolaires ? Et puis avaient-ils pour certains déjà « accroché «  ? Auquel cas, quand commence le décrochage ?"

PDF - 54 ko
Décrochage scolaire : Le repérage des décrocheurs
Bernard Bier (chargé d’études et de recherche à l’Injep)

Partagez cet article :